Leral.net | S'informer en temps réel



Retour au calme à Bissau

Rédigé par leral .net le 23 Novembre 2008 à 16:07 | Lu 885 fois

La résidence du président bissau-guinéen, Joao Bernardo « Nino » Vieira, a été attaquée dans la nuit de samedi à dimanche par des mutins. La tentative des soldats s'est soldée par un échec et cinq hommes ont été fait prisonniers. Lors d'une conversation téléphonique survenue dans la nuit, le président sénégalais a proposé à son homologue de l'exfiltrer.
Avec notre correspondant à Dakar, Laurent Correau


Retour au calme à Bissau
Les tirs à l’arme lourde et à l’arme légère ont commencé à retentir autour de la résidence du chef de l’Etat bissau-guinéen en pleine nuit. Selon le président Joao Bernardo « Nino » Vieira, ce sont des militaires qui se sont attaqués à son domicile. C’est ce qu’il a expliqué au président sénégalais Abdoulaye Wade, avec qui il a eu un échange téléphonique cette nuit.

Dans cette discussion, le président sénégalais lui a proposé de le faire exfilter. Proposition refusée par le président Vieira. Le calme est revenu au petit matin. Les autorités affirment que la situation est sous contrôle et qu’elles ont capturées cinq personnes. Joint par RFI, le ministre de l’Intérieur parle de tentative de coup d’Etat et dit qu’on a voulu tuer le président.

La sécurité a été renforcée autour de la résidence du chef de l’Etat. Le calme est revenu dans la capitale Bissau. Cette mutinerie intervient une semaine après les élections législatives, dont le déroulement avait été salué par les observateurs internationaux. En pleine nuit, l'un des habitants ne cachait pas son amertume : « Nous attendons le gouvernement, pas la guerre. »