leral.net | S'informer en temps réel

Retour du Sénat, rejet du rapport de Cnri... Comment Macky Sall a imposé sa vision aux alliées

Macky Sall a réussi son projet : imposer sa vision des réformes institutionnelles à ses alliés. Face à sa détermination à mettre de côté les réformes de la commission présidée par Amadou Maktar Mbow, les leaders de Benno Bokk Yaakaar ont cédé.


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Septembre 2014 à 15:00 | | 11 commentaire(s)|

Retour du Sénat, rejet du rapport de Cnri... Comment Macky Sall a imposé sa vision aux alliées
Ils avaient signé la charte de Bonne gouvernance des Assises nationales qui a inspiré les conclusions de la commission présidée par Amadou Maktar Mbow, lesquelles préconisent un régime parlementaire, l’enterrement définitif du Sénat et la séparation entre la fonction de chef de l’Etat et chef de parti. Mais ce samedi, Ousmane Tanor Dieng, Moustapha Niasse, Maguette Thiam, Massène Niang, bref tous les initiateurs des Assises qui étaient autour du président Macky Sall ont mis de l’eau dans leur vin et revu leurs principes. En effet, Macky Sall a imposé aux leaders de Benno Bokk Yaakaar sa vision des choses, sa vision des réformes institutionnelles.

En milieu de semaine, Macky Sall qui recevait ses alliés de la coalition Macky 2012 avait catégoriquement rejeté les principales recommandations de la commission nationale des réformes institutionnelles (Cnri) dirigée par Amadou Maktar Mbow qui fut par ailleurs président des Assises nationales. Selon une source qui a pris part à cette rencontre à huis clos organisée dans un grand hôtel de la place et qui a duré six tours d’horloge, de 16 heures à 22 heures, Macky Sall a réussi à convaincre ses alliés de la nécessité de ressusciter le Sénat, de maintenir le régime présidentiel, ainsi que la non- séparation des fonctions de chef de l’Etat et de parti. En somme, les leaders de Benno Bokk Yaakaar ont cédé aux desiderata du chef de file de l’Apr.

«Le président Macky Sall a réaffirmé son rejet de ces principaux points de la commission Mbow et les leaders de Benno n’ont pas eu le choix, ils ont accepté», rapporte notre interlocuteur. «Ousmane Tanor Dieng, Moustapha Niasse, Maguette Thiam étaient contre, mais Macky Sall a usé de pédagogie et de diplomatie pour finalement les convaincre, c’est ce qui explique la durée de la rencontre», renchérit un autre participant membre de la coalition Macky 2012.

Un renoncement des leaders de Benno Bokk Yaakaar que Momar Samb, leader du Rta/S et Arona Ndoffène Diouf qui animaient la conférence de presse ayant sanctionné cette rencontre ont occulté.

Lisant le communiqué final, Momar Samb déclare que les leaders de Benno Bokk Yaakaar ont décidé de renforcer les organes de dialogue de la coalition, de se voir régulièrement et d’harmoniser leurs positions sur certains points. «La conférence des leaders a également décidé de renforcer les liens entre les membres de la coalition et d’harmoniser la communication gouvernementale avec l’implication des alliés», poursuit-il.

D’ailleurs, un séminaire allant dans ce sens est prévu juste après la fête de la Tabaski dans la station balnéaire de Saly, selon Arona Ndoffène Diouf qui co-présidait la conférence de presse.

Walf






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image