leral.net | S'informer en temps réel

Retour éventuel du Sénat : Un proche de Moustapha Cissé Lô avertit Macky Sall

Moustapha Diakhaté n'a pas tort de dire que le Sénat est maudit par tous les partis. Au sein de l'Apr, des voix s'élèvent pour dénoncer les théoriciens d'un retour de cette chambre dans l'architecture institutionnelle. C'est le cas de ce proche du député de Touba Moustapha Cissé. Modou Fall "Kala", puisque c'est de lui qu'il s'agit, demande à Macky Sall de ne pas accepter cette demande de ses alliées.


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Septembre 2014 à 12:11 | | 0 commentaire(s)|

Retour éventuel du Sénat : Un proche de Moustapha Cissé Lô avertit Macky Sall
"Ceux qui demandent au président de restaurer le Sénat, ce sont ceux-là même, il y a deux ans sous Wade, avaient demandé sa suppression. Aujourd'hui, s'ils demandent, son instauration, c'est parce qu'ils veulent être casés. Le président doit refuser cela. Ces gens-là ne pensent qu'à leurs intérêts", accuse le responsable apériste à Touba. Poursuivant son propos, Modou Fall d'ajouter : "Dans le contexte actuel, marqué par la crise, je pense que le pays n'a pas besoin d'une institution supplémentaire. Le Président doit renforcer les institutions qui existent déjà et renforcer ses représentants afin qu'ils s'occupent des problèmes de leurs mandants", plaide-t-il. Aussi, a-t-il dit à l'endroit du Président Macky Sall. "Le Président doit savoir que c'est lui qui doit rendre compte demain au peuple, et non ses alliés. En 2017, il sera réélu sur son bilan. Donc, il faut qu'il respecte ses engagements. Et éviter de prendre des décisions qui vont à l'encontre de la volonté populaire".

Par ailleurs, Modou Fall s'est prononcé sur les incidents vécus par Macky Sall chez le Khalife. Selon lui, les auteurs sont de l'Apr. "C'est le conseiller économique social et environnemental Bassirou Sy et le député Abdou Lahad Seck Sadaga qui instrumentalisent les jeunes. La preuve, ils ont mis en place un mouvement dénommé 'Réthiou'. Et, c'est les membres de ce mouvement qui ont hué le chef de l'Etat à Nganda et aux Hlm. J'en ai des preuves. D'ailleurs, ils préparent un grand coup pendant le Magal de Touba. Que le Président se tienne pour averti. Si demain, il est hué à Touba, il ne doit s'en prendre qu'à Bassirou Sy et Abdou Lahad Seck Sadaga".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image