leral.net | S'informer en temps réel

Retour sur le miracle de Yoff: Quand les dauphins répondaient à l'APPEL de Baye Laye ! (Vidéo)


Rédigé par leral.net le Samedi 16 Mai 2015 à 16:05 | | 5 commentaire(s)|

Ils étaient des milliers de Talibés, tout de blanc vêtus, en cette 131e édition de l’Appel de Seydina Limamou du dimanche 03 juillet 2011, à vibrer à l’unisson en psalmodiant ce puissant et émouvant «Zikroulah» (Laa ilaaha illa Lah), dont le fondateur de la confrérie Layéne avait fait un slogan de ralliement, un hymne universel pour glorifier l’Unicité, la Grandeur et l’Absolutisme de Tout-Puissant Allah! Quand soudain, un miracle se produisit, dans cette partie nord du littoral du Village traditionnel de Yoff. A 11 heures et 07 minutes, précisément, des bandes consistantes de dauphins, devant des milliers de fidèles ébahis, se dirigeaient vers les côtes, par des enchaînements de soubresauts, dans une mer qui semblait en ébullition.
Cette procession des cétacés défiait toute logique scientifique : elle ne correspondait ni à leur saison migratoire, lors de laquelle ils évoluent en groupes vers d’autres espaces marins, ni à leur période de reproduction, qui occasionne également de tels rassemblements. Et le plus étrange est qu’après avoir fait leur apparition vers «Teuguene» (île déserte de Yoff, d’origine volcanique, se trouvant à quelque 300 mètres du littoral des quartiers Tongor et Ndénat); et avant de se diriger vers la berge, les dauphins ont effectué de nombreuses circumambulations («Tawaaf»), mais dans le sens des aiguilles d’une montre, au dessus de «Khor Diamalaye», cette crevasse sous marine dénommée également «Kambou Baye Laye».
Ils se sont ensuite séparés en deux groupes, l’un se dirigeant vers Cambéréne, autre lieu saint où repose Seydina Issa Rohu Laye, fils aîné du Khalife; et l’autre se rassemblant à quelques encablures du Mausolée de Seydina Limamou, autour duquel les Talibés continuaient de scander de plus belle ce puissant zikr universel, «Lahi Laha ila Lah», qui semblait combler de bonheur ces mammifères marins. Du jamais vu de mémoire de Layéne!
«Et quant Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, dis-leur que Je suis tout proche, Je réponds à l’appel de celui qui Me prie, quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. » - Soratoul Bakhara 186:2
(Mame Matar Guèye Jamra).






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image