leral.net | S'informer en temps réel

Réunion du Conseil municipal d'Agnam: Farba Ngom fait tabasser un de ses adversaires et le jette en prison

Le semblant de paix qui a régné dans les rangs de l'Apr de Matam, lors des investitures aux postes de Hauts Conseillers des collectivités territoriales (Hcct) n'a duré que le temps d'une rose. Les démons de la division ont encore fait leur apparition, précisément dans la commune d'Agnam, dirigée par le "puissant griot" du Président Sall, Farba Ngom pour ne pas le nommer. Hier, la réunion du Conseil municipal a viré à une séance de règlements de comptes qui s'est soldé par une arrestation.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Août 2016 à 18:16 | | 6 commentaire(s)|

Réunion du Conseil municipal d'Agnam: Farba Ngom fait tabasser un de ses adversaires et le jette en prison
Farba Ngom continue de faire la pluie et le beau temps dans le Fouta. L'investiture aux postes de HCCT dont on dit avoir réussi sans contestation n'est que l'arbre qui cache la forêt de l'animosité entre le député-maire de Agnam et certains de ses frères de parti. Et, hier, rapporte une source, M. Ngom a convoqué une réunion du Conseil municipal. Comme le plus normalement du monde, Yéra Sarr, conseiller municipal a jugé nécessaire d’aller assister à cette session qui se tenait à l’hôtel de ville ? Surprise ! A peine, est-il arrivé, il s’est vu interdire l'accès par les nervis préposés à la sécurité notamment les gorilles de Farba Ngom. Connu pour son tempérament, M. Sarr aurait forcé la porte pour se retrouver à l’intérieur de la salle de réunion. Mal lui en a pris, il a été pris au collet et jeté dehors comme un malpropre. La scène nous dit-on, s'est déroulée devant le sous-préfet. Mais, les choses ne vont pas s'arrêter là. Car, au lendemain de l'incident, c'est-à-dire aujourd'hui, Yéra Sarr a reçu la visite des éléments de la gendarmerie qui l'ont cueilli et l'ont placé en position de garde à vue. Joint par téléphone, M. Sarr a confirmé son arrestation et expliqué qu'on lui reproche d'avoir cassé une serrure. Peu importe ! La nouvelle s’est répandue comme une bombe dans le Bosséa où cette arrestation, a suscité la colère et l'indignation d'une grande famille religieuse et les jeunes d'Agnam qui menacent de descendre dans les rues. Ils accusent Farba Ngom d'être derrière cette arrestation. Contacté par nos soins, le griot du Président confirme mais livre sa version des faits : "J'ai déposé plainte contre Yéra Sarr au nom du Conseil municipal pour injures et destructions de biens publics. Il n'a pas été convoqué à la réunion, parce qu'il n'est plus conseiller municipal. Il a été exclu de l'institution par le Conseil pour des absences non justifiées. Et, j'ajoute qu'avant cette décision, plusieurs lettres de mise en demeure lui ont été envoyées, mais il n'a pas daigné répondre. Donc, c'est normal que je demande son expulsion de la salle. Le plus grave, c'est qu'ils nous a abreuvé d'injures et a cassé la porte...".






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image