leral.net | S'informer en temps réel

Réunion du Front patriotique - Au menu: l’affaire "Africa Energy", campagne électorale de Macky Sall, préparation de la fraude électorale…

La Conférence des Leaders du FPDR s’est réunie le lundi 23 février 2015 au siège de l’Union des Centristes du Sénégal (UCS) à Dakar, sous la présidence du Coordonnateur Mamadou Diop Decroix. Après examen des différents points de son ordre du jour, la Conférence des Leaders a retenu les conclusions suivantes :


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Février 2015 à 22:25 | | 8 commentaire(s)|

1°) AFFAIRE « AFRICA ENERGY »

La Conférence des Leaders dénonce le nouveau scandale politico-financier lié à l’affaire « Africa Energy ». Les graves révélations de la presse, qui demeurent sans démenti aucun, prouvent que le pouvoir de Macky Sall a récupéré un projet-phare du régime du Président Wade pour le détourner et le privatiser au profit personnel des dirigeants de l’APR.
En effet, comment comprendre que le marché des études de ce projet de 300 milliards CFA soit attribué, de gré à gré, à une société inexistante au moment de l’attribution et au surplus sans adresse ni téléphone propre ?
Comment comprendre que l’actionnariat de ce cabinet fantôme soit composé pour l’essentiel de membres du Comité Directeur de l’APR, y compris des proches parents du président de la République ?
Comment accepter qu’un marché aussi important et décisif soit concocté par un club de copains et de coquins, d’autant que le code des marchés nouvellement modifié autorise l’attribution sans appel à la concurrence de marchés qui dépassent 50 milliards ?
N’est-on pas en présence de manœuvres frauduleuses visant à attribuer à un complice un marché de 300 milliards après en avoir élaboré les études et fixé les conditions selon la tête du client ?
Ceci démontre encore une fois que la prédation des ressources nationales par un clan politico-familial est la seule et unique préoccupation du régime actuel ; ce que le FPDR a toujours dénoncé.
Cela prouve aussi que le régime de Macky Sall a tout faux quand il instrumentalise le slogan d’une « traque des biens mal acquis » pour poursuivre, avec un entêtement suicidaire, son entreprise de musèlement et de dislocation de l’opposition politique.
La Conférence des Leaders invite tous les patriotes et démocrates sénégalais, quelle que soit leur affiliation politique, à exiger que la vérité soit dite sur « Africa Energy » et les coupables sanctionnés conformément à la loi ; il en est de même des affaires, non encore éclaircies, Arcelor-Mittal et Petro-Tim.

2°) CAMPAGNE ELECTORALE DE MACKY SALL EN CASAMANCE

La conférence des Leaders prend acte du démarrage précipité de la campagne électorale du candidat Macky Sall, qui confirme encore une fois l’affolement et la panique qui se sont emparées de ce régime.
Au lieu de trouver des solutions aux défis urgents que sont :
- l’échec de la commercialisation des arachides,
- la famine qui menace dans 16 départements du pays,
- les grèves du SAES et du GRAND CADRE qui méritent le soutien de tous les Sénégalais en vue de la satisfaction de leurs revendications légitimes,
- la mobilisation unanime des familles et communautés musulmanes pour rejeter les réformes visant les daaras et les mosquées qu’elles perçoivent, non sans raison, comme autant d’agressions contre l’Islam et la société sénégalaise,
- le réchauffement du front social marqué par la multiplication des grèves et autres actions de protestation des populations, qui met à l’ordre du jour leur coordination et leur généralisation sous la forme d’une grève générale,
le régime de Macky Sall n’a rien trouvé de mieux que de consacrer une semaine entière à de vaines opérations de débauchage de responsables de l’opposition en Casamance.
Des sommes monstrueuses sont mobilisées pour la corruption de certains responsables politiques locaux ; mais ce sera peine perdue car les populations de la Casamance et du Sénégal tout entier ont définitivement vomi le régime corrompu et incompétent de Macky Sall.
A ce sujet, le FPDR exprime sa solidarité fraternelle avec l’UCS, le PDS et BOKK GIS-GIS, qui sont les principales victimes de cette opération malsaine de corruption et de débauchage.
La Conférence des Leaders adresse ses chaleureuses félicitations président Abdoulaye Baldé à la suite de ses prises de position courageuses à Ziguinchor, notamment sur les projets réalisés par le président Wade et que le régime, toute honte bue, cherche à inscrire au maigre actif de Macky Sall.

3°) PREPARATION DE LA FRAUDE ELECTORALE EN VUE DE 2016 ET 2017

Conscient d’avoir perdu définitivement sa majorité, le régime illégitime de Macky Sall met en place une vaste stratégie de fraude en vue de confisquer la souveraineté populaire à l’occasion des prochaines consultations électorales.
C’est ainsi qu’il se prépare à supprimer purement et simplement la Commission Nationale Electorale Autonome (CENA) pour permettre à un ministre de l’Intérieur partisan de falsifier à sa guise les suffrages des Sénégalais, hors de tout contrôle et de toute supervision indépendante ou autonome.
De la même manière, le gouvernement observe une inaction calculée sur l’expiration prochaine des cartes d’identité de millions de Sénégalais qui avaient été établies en 2006 avec une validité de 10 ans.
Le FPDR adresse une alerte précoce à tous les amis de la démocratie sénégalaise et les prend à témoin de sa détermination à s’opposer par tous les moyens à la mise en œuvre de la forfaiture ainsi envisagée.

4°) PROGRAMME DE COMBAT DE FPDR

La Conférence des Leaders a examiné et adopté le rapport présenté par le président de la Commission chargée de l’Organisation, Abdoulaye Mamadou Guissé. Il lui demande de finaliser en urgence le programme de combat du FPDR, dont les grands axes ont été définis :
- Journée de réflexion sur la structuration interne, le Code de conduite et la stratégie politique du FPDR
- Journées Nationales d’Actions de Protestation au niveau tous les départements du pays
- Meeting National
- Marche Nationale à partir de la Place de l’Indépendance
- Journées « Villes Mortes » et Grève Générale, à organiser avec tous les secteurs en lutte contre la politique gouvernementale.
Toutes les composantes et structures du FPDR doivent se tenir prêtes en vue des grandes offensives qui s’annoncent dès le mois de mars

5°) POINT D’URGENCE : PRISE EN OTAGE DE MASSALY

La Conférence des Leaders a appris avec stupéfaction l’arrestation arbitraire du frère Mamadou Lamine Massaly, responsable du PDS, suite à des pros tenus en réponse aux injures préférées par Mme Aminata TALL contre le président Wade. Ainsi, pour avoir dénoncé la « prostitution politique » qui caractérise parfaitement le discours de certains récents laudateurs du président Wade devenus depuis lors ses pires détracteurs, le frère Massaly est déféré au parquet et menacé d’emprisonnement.
Ceci fait suite à de trop nombreuses arrestations arbitraires qui manifestent le recul inquiétant des libertés démocratiques sous le régime de Macky Sall.
Le FPDR exige la libération immédiate et sans condition du frère Massaly et le respect de la liberté d’opinion et de parole au Sénégal.

Fait à Dakar, le 24/02/2015
Pour la Conférence des Leaders
Le Président de la Commission Communication
Mamadou Bamba NDIAYE

Réunion du Front patriotique - Au menu: l’affaire "Africa Energy", campagne électorale de Macky Sall, préparation de la fraude électorale…






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image