leral.net | S'informer en temps réel

Révélation de l’indice Civicus : 62% de la société civile sénégalaise est corrompue

Les organisations de la société civile sénégalaise jouent un rôle sans doute important dans la promotion de la démocratie interne. Mais, elles n’échappent pas pour autant aux pratiques de corruption, selon une étude de l’indice Civicus, présentée hier par Fatoumata Hann du Forum Civil.


Rédigé par leral.net le Mercredi 29 Janvier 2014 à 11:01 | | 2 commentaire(s)|

Révélation de l’indice Civicus : 62% de la société civile sénégalaise est corrompue
L’étude révèle que cette réalité est reconnue puisque, au moins 62% des réponses reconnaissent explicitement ou implicitement cet état de fait. Néanmoins, il existe des positions tranchée ou équilibrées quant à l’appréciation de son ampleur. Car, si 20% les jugent très rares, elles seraient simplement occasionnelles pour 32% tandis que 20% estiment que les cas de corruption restent fréquentes (16%) ou même très fréquentes (4%). Ces statistiques ont été rendues possibles grâce à l’indice de la société civile (ISC) mis en œuvre par l’alliance pour la société civile, une organisation basée à Johanesburg et qui, chaque année, collecte un certain nombre d’informations pour (qualifier) la situation de la société civile dans chaque pays", explique Dr Hann, d'après le journal EnQuête.






Hebergeur d'image