leral.net | S'informer en temps réel

Révélations sur la mort de Bassirou Faye : Tombon Oualy aurait dérobé des munitions au commissariat du Point E

L'enquête sur la mort de Bassirou Faye n'a pas révélé tous ses secrets. Selon Libération, malgré les déclarations des uns et des autres, au moins trois faits constants ressortent de l'enquête de la Division des investigations criminelle (Dic) qui a conduit à l'arrestation du sous-officier Tombon Oualy, contre qui jouent des indices graves et concordantes.


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Octobre 2014 à 10:17 | | 10 commentaire(s)|

Révélations sur la mort de Bassirou Faye : Tombon Oualy aurait dérobé des munitions au commissariat du Point E
Premièrement, il aurait reconnu lui-même qu'il s'est rendu à l'université Cheikh Anta Diop (Ucad), le jour des faits de son propre gré. C'est-à-dire qu'il a participé au maintien de l'ordre sans l'aval de ses supérieurs hiérarchiques. Deuxièmement, une balle manquait dans son arme qu'il devait rendre depuis qu'il a quitté le groupement mobile d'intervention (Gmi). Interrogé, Tombon Oualy aurait argué qu'il a effectué un tir d'essai sans plus de précisions. Troisièmement, la Dic a établi que le surplus de munitions que détenait le jeune policier s'expliquerait par un... vol. En effet, révèle le journal, le meurtrier présumé de Bassirou Faye avait attendu qu'un de ses amis exerçant au commissariat du Point E le laisse seul dans son bureau pour commettre son forfait. Déféré vendredi, Tombon Oualy avait bénéficié d'un retour de parquet. C'est aujourd'hui qu'il sera sans doute édifié sur son sort.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image