Revendication, les travailleurs de Tigo réclament le paiement de leurs droits avant la cession à Wari

Le secrétaire général du syndicat national des travailleurs de Sentel-Tigo, Alioune Badara Seck, a révélé qu’un préavis de grève a été déposé à cet effet auprès de la direction de l’entreprise télécoms. Cette annonce de grève serait, selon le syndicat, « le résultat du refus de Millicom International Cellular, maison-mère de Tigo, de régler leurs droits aux travailleurs avant la cession de Tigo Sénégal à Wari ».


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Avril 2017 à 13:57 | | 0 commentaire(s)|

Revendication, les travailleurs de Tigo réclament le paiement de leurs droits avant la cession à Wari
Ces droits, dont la prime de cession, avaient été négociés au cours d’échanges conduits par la Direction générale du travail. Les travailleurs grèvistes de Tigo craignent qu’une fois sorti du pays, le groupe télécoms luxembourgeois et Wari se rejettent mutuellement la responsabilité du paiement de ces droits et qu’au final, aucun des deux ne paye.

Pour l’instant, Tigo Sénégal est encore une filiale du groupe télécoms Millicom International Cellular (MIC). L’opération d’acquisition de l’opérateur télécoms par le groupe Wari n’a pas encore reçu les approbations officielles requises pour sa conclusion.

Le 08 mars 2017, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) du Sénégal, Abdou Karim Sall, avait déclaré que ce dossier est déjà en étude au niveau du régulateur télécoms. Tigo est la marque commerciale de Sentel SA qui est une filiale du groupe Millicom International Cellular (MIC) exploitée au Sénégal depuis 2005. Tigo est aujourd’hui le deuxième opérateur de téléphonie mobile au Sénégal.

source: genceecofin.com








Hebergeur d'image