Leral.net | S'informer en temps réel
Revue de presse

Revue Des Titres.

Rédigé par leral.net le Mardi 24 Mars 2015 à 12:25 commentaire(s)| | Lu 1002 fois

Dans leurs livraisons matinales du 24 Mars 2015, tous les quotidiens surfent sur le procès de Karim Wade, le point de presse du ministre de la Justice, et les réactions des responsables libéraux et apéristes sur le verdict de la CREI.


Libération, Walfadjri, La Tribune, le Populaire, Grand Place, Enquête ,
Libération barre à sa une ''Condamné à six ans de ferme pour enrichissement illicite'' Karim sort de prison en 2019''. Et le quotidien de souligner les grandes lignes de l'édition qui ont marqué la journée d'hier ''libéraux et forces s'affrontent sur la corniche, Toussaint Manga et 08 de ses camarades en garde à vue, Serein, Me Wade donne rendez-vous à ses partisans, ce vendredi, à la place de l'obélisque, Me Assane Dioma Ndiaye se prononce la-dessus et précise ''Depuis 2013 , les dés étaient déjà pipés''. Walfadjiri emboite le pas à la libération et parle de la condamnation et de la suite à donner : Wade diffère le combat jusqu'au vendredi, le garde des Sceaux annonce la poursuite de la traque, la défense explore les voies de recours et les portes du Palais lui sont toujours ouvertes. Toujours dans la même trompette, Condamnation du candidat du PDS : La CREI élit Karim pour 6 ans. La tribune, quant à elle, parle de 6 ans de peine et 138 milliards d'amendes qui font que Karim s'effondre financièrement, alors que son père engage la bataille. Wade exprime son amertume en ces termes ', C'est très dur, le combat ne fait que commencer''. En ce sens, une réunion du comité directeur est prévue le mercredi pour décliner les stratégies à mettre sur pied et vendredi, on prévoit un grand meeting à la place de l'obélisque''. Le Populaire titre'' La CREI étale Karim, Wade perd son combat : 6 ans de prison, 138 milliards d'amende, ses avocats se pourvoient en cassation, il garde ses droits civiques. Et Me Wade tonne'' Ce que le tribunal a fait, c'est du théâtre''. Le populaire s'intéresse au sort des autres : 5ans et amendes salées à Bibo, Pouye et Diassé. Quant aux quatre fuyards Karim Aboukhalil, Mballo Thiam, evelyne Rioux Delatre et Vieux Aidara sont condamnés à 138 milliards en guise d'amendes Mbaye Ndiaye, et Pierre Agboba relaxés. Me Kaba annonce la relance des autres procédures : Baldé et Tahibou sont attendus chez le procureur de la CREI. L'enquête nous replonge dans la ''chute du candidat'' et Me Wade ôté de 6 000m2 sur 14000m2 aux Almadies.
Les réactions des deux camps ne se font pas attendre. Aussitôt après le pool des avocats de la défense'' Nous restons combattifs''. Me Nafissatou Diop Cissé encourage la poursuite des poursuites dans la Tribune '' La CREI ne doit pas être dirigée contre Karim seul''. Grand-place, en route pour la présidentielle 2017, disqualifie Karim et Idy à l'affut. Les alliés Djibo et Decroix, sont reçus par Wade. Abdoulaye Khouma reprend l'affirmation de Nafissatou Diop Cissé ''La mission de la CREI doit continuer sur d'autres riches douteux''

TELEVISIONS & RADIO SENEGAL