leral.net | S'informer en temps réel

Revue de presse du 18 octobre 2014 : Les quotidiens relatent les derniers développement de l’affaire Bassirou Faye


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Octobre 2014 à 13:43 | | 0 commentaire(s)|

Revue de presse du 18 octobre 2014 : Les quotidiens relatent les derniers développement de l’affaire Bassirou Faye
Les journaux du week-end font leurs choux gras des derniers développements dans l’affaire Bassirou Faye, du nom de l’étudiant tué par balle, en août dernier, au campus de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, lors d’affrontement avec les policiers.

Le Populaire ainsi annonce que le suspect du meurtre de Bassirou Faye sera face au procureur lundi. ‘’Retour de parquet pour Tombong Wallly’’, affiche Le Populaire dont le Une est illustrée par une photo du policier présumé meurtrier.

Le même journal rapporte les propos de son avocat Me Bamba Cissé qui affirme : ‘’Il faut éviter une erreur judiciaire’’.

‘’Si on veut chercher un bouc-émissaire, je pense qu’il serait bon d’aller ailleurs’’, affirme l’avocat du policier.

Direct Ino donne également la parole Me Cissé qui affirme qu’on ‘’va vers une véritable erreur judiciaire’’ dans cette affaire.

‘’On veut désengager la responsabilité de l’Etat, en orientant le débat. On nous parle déjà d’une arme de service qui ne serait pas utilisée par Tombong Wally. On l’accuse de s’être infiltré dans le cadre d’une manifestation, alors même qu’au moment du meurtre (…), la vérité a pu démontrer autre chose’’, selon l’avocat.

De son côté, Le Quotidien signale un retour de parquet pour le présumé meurtrier de Bassirou Faye, avec ce titre : ‘’Tombong déféré lundi’’.

‘’Tombong Oually maintenu en garde à vue : les non-dits d’un retour de parquet’’, renchérit le quotidien Walfadjri. Le journal indique, à ce sujet, qu’aucun juge ‘’n’est disponible pour gérer +le colis+’’.

Sur cette même affaire, le commissaire Cheikhouna Keïta, soutient, à la Une de Sud Quotidien, que ‘’l’enquête a manqué de rigueur’’. Selon lui, ‘’cette enquête est bien loin d’obéir à toute le rigueur requise en pareille circonstance’’.

‘’La cacophonie est possible. Si on en respecte pas toute rigueur que demande une enquête, il est possible de tomber dans le travers’’, avertit l’ancien directeur de l’Office central de répression de trafic de stupéfiants (OCRTIS).

Les autres titre consacrés à ce sujet sont :’’présumé meurtrier de l’étudient Bassirou Faye : le policier Tombon Oualy bénéfice d’un retour de parquet’’ (Le Soleil), ‘’Affaire Bassirou Faye : Tombon Oualy déféré au parquet’’ (Le Témoin) et ‘’Affaire Bassirou Faye : l’APR tire Me Assane Dioma Ndiaye’’ (Grand-Place).

A côté de cette affaire, divers autres sujets sont traités dans les quotidiens comme Le Soleil qui rapporte les propos du Premier ministre Mahammad Dionne. ‘’Le monde rural sera un acteur de premier plan du PSE’’, affirme le PM. Il annonce, dans le même journal, que ‘’9,5 milliards de FCFA (sot prévus) pour des complexes frigorifiques’’.

En solitaire, Le Témoin s’intéresse aux activités économiques du Sénégal, en signalant notamment que ‘’les principaux signaux (sont) au rouge’’.

Le journal se demande s’il s’agit de ‘’baisses saisonnières ou le début d’une récession’’. En tout cas, il indique que ‘’l’industrie est le seule éclaircie dans le grisaille’’ non sans préciser que ‘’la pêche est touchée’’.

Pour sa part, Le Quotidien consacre son titre principal au procès de l’ancien ministre Karim Wade, en évoquant le passé-présent de Victor Kantoussan, son ‘’porteur de valise durant le règne (d’Abdoulaye) Wade’’. ‘’Kantoussan pas du tout saint’’, écrit le journal.

Aps






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image