leral.net | S'informer en temps réel

Revue des titres du jeudi 19 mars 2015 (Leral)

Dans leurs livraisons matinales du 19 Mars 2015, tous les quotidiens naviguent entre l'scandale de Senhuile Sen-ethanol, l'affaire du coup d'état avorté en Gambie, le retour de Y'en a marre au pays, la traque des pneus a Pikine, Dakar Poubelle de l'Europe, la nébuleuse autour des deux Containers 54T de sucre, le livre d'Amadou Lamine Sall, l'article 80 du code pénal, la galère des émigrés clandestins en Tanger et l'énervement de Macky Sall à Abijan.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Mars 2015 à 14:21 | | 0 commentaire(s)|

Revue des titres du jeudi 19 mars 2015 (Leral)
L'Observateur, Enquête, Libération, Grand Place, Le Quotidien, Le Populaire, Walfadjri

L'observateur scrute la galère des sénégalais émigrés clandestins dans les cieux Tangerois. Et explique le quotidien de l'immeuble Elimane Ndour, la drogue comme moyen de survie des hommes, les femmes s'adonnent à la prostitution. En illustration les histoires de Djiby et Mo sont racontées et la mort comme chose très courante. Ne quittons pas toujours l'étranger avec la réaction du Président Macky Sall suite au discours de Makhtar Diop à la conférence d'Abidjan où il cite ''l'impérieuse nécessité pour les pays africains en quête d'émergence, après avoir libéralisé la production de l'énergie, d'en libéraliser la distribution.''

Le sort de nos compatriotes à l'international intéresse toujours le quotidien Enquête qui barre à la Une de ses colonnes ''Fou Malade et compagnie'' échappe au piège congolais. Et le quotidien de Point fouille sur les produits venant qui inondent notre capitale avec 350 à 400 conteneurs par jour. De même que les articles interdits : matelas orthopédique, réfrigérateurs, cosmétiques et bicyclettes, brefs tout ce qui concerne l'environnement, foisonnent l'importation.

Le Quotidien fait un flashback sur le coup d'état avorté en Gambie contre Jammeh dont on voue un culte de personnalité excessif. Le Journal de Madiambal nous informe que les activistes de ''Y en a marristes et Balai Citoyen’’ sont déclarés persona non grata''. Alors qu'on s'interroge'' à l'instruction'' du côté de la justice sur le dossier El hadji Amadou Sall. Grand Place, quant à elle, revient sur la campagne de traque des pneus dans la banlieue dakaroise dirigée par le préfet de Pikine Ablaye Timbo. Et en guise de riposte, Ngaraf de l'Ass (Alliance Sauvons- le Sénégal lance ''c'est une stigmatisation injuste et dangereuse'', du côté de la mère de Amina Ngirane, ne peut pas retenir ses larmes pour s'apitoyer sur le sort de sa fille.

Tandis que du côté de la mouvance présidentielle, on ne lâche pas du lest, car Adji Mbergane Kanouté de BBY répond en ces termes ''Force doit rester à la loi''. Et Omar Faye de Leral Askan Wi qui s'interroge'' Si les pneus sont dangereux, qu'en est-il des vulcanisateurs ? En quête de pouvoir, les primaires du PDS enregistrent ces candidatures inattendues que sont Habib Y et Kane Diallo. Et sur une autre route en quête de découverte, on remarque le manque d'édifices publics à Kédougou où l'état subit le diktat des promoteurs fonciers et miniers.

Et Le Populaire qui nous plonge dans le vécu quotidien du sénégalais lambda auteur et victime de salubrité au marché Tiléne quant à la hausse du taxe de cette forfaiture dicté par la mairie de Médina et soutenue par les Gmi. L'autre visage salubre du Sénégal sous le magistère de Senghor que nous présente Amadou Lamine Sall, le disciple de ce dernier d'évoquer la fragilité du pouvoir, le choix de Diouf sur le modèle De Gaulle-Pompidou et la Grande déception de Senghor par rapport à son successeur.

Au menu d'sport, tous les quotidiens parlent du match demi-finale qui opposera le Sénégal au Mali aujourd'hui à 17H. Le vainqueur va rencontrer le Nigéria qui est venu à bout du Ghana lors de la première demi-finale.

Cheikh Tidiane Dia






Hebergeur d'image