leral.net | S'informer en temps réel

Rewmi à Amadou Kane : "Ce qui est attendu d’un ministre des Finances, ce n’est pas de polémiquer"

Rédigé le Vendredi 5 Avril 2013 à 12:40 | | 4 commentaire(s)

La guéguerre entre Rewmi et Apr n’en n’est pas encore à sa fin. Ce sont les partisans d’Idrissa Seck qui répondent, dans Le Populaire d’aujourd’hui, au ministre de l’Economie et des Finances. Ce dernier avait fait une sortie suites aux révélations du maire de Thiès.



Rewmi à Amadou Kane : "Ce qui est attendu d’un ministre des Finances, ce n’est pas de polémiquer"
Idrissa Seck disait que le Président sortant avait laissé dans les caisses de l’Etat plus de 400 milliards. Amadou Kane avait à son tour répliqué en apportant des précisions sur ces allégations. Aujourd’hui, les « rewmistes » reviennent à la charge.

Dans un communiqué repris par nos confrères, ils le remercient d’abord, d’avoir confirmé ces chiffres et les différents lieux de dépôt de ces fonds dans les caisses de l’Etat, avant d’exprimer leur inquiétude. « Ils disent ne pas reconnaître le ministre de l’Economie et des Finances quand il affirme que la situation de mars 2012 donne au public, l’occasion de comprendre aisément pourquoi les salaires n’aurait pas dû être payés à la fin avril. « Ce qui est attendu d’un ministre des Finances, ce n’est pas de polémiquer, mais d’aider le Président à matérialiser son « Yonnu Yokoute » notent-ils dans le document.



1.Posté par Wax waxaaaaaaat le 05/04/2013 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ibliss seck est incohérent et l'a toujours été. Le ministre de l'économie n'a polimiqué avec personne. Vous l'avez interpellé sur une question qui relève de sa compétence et il a répondu. Sous d'autres cieux, cela se passerait de la meme manière.

2.Posté par freee le 05/04/2013 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous avait raison mais que faire si vous passé tout vos temp a dire des mensonges c vraiment desolant de voir la maniere de faire de ce con de ce idy ce peuple a deja compris ton jeu c plus la peine de mentir de pleurer de faire le tour des medias avec ton bocoum là ce cartouchard de l'ucad donc ici tout le monde se connais donc arretez vos mensonges

3.Posté par Ass le 05/04/2013 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attention !!!! Teylou lèèn !!!

Le débat politique sur la disponibilité des fonds publics est posé à partir d'un document de surveillance des agrégats financiers. Or, il n'est pas permis à chacun de lire et d'interpréter ces genres de documents que sont la PNG, le TOFE.
Les dirigeants (Directeurs, Ministres notamment MEF et MDB, le PM, le PR), qui n'ont pas été formés et ayant servi dans les services qui les élaborent, ont du mal à les interpréter s'ils ne sont pas aidés par leurs collaborateurs tirés au volet.
Meme au Trésor et à la BCEAO, tous les cadres ne sont pas formés dans ce domaine.

Les documents en question n'ont pas la vocation qu'on veut leur donner ici.

Il faut surtout retenir que le débat "caisses vides, caisses plaines" ne peut être un débat de spécialistes de finances publiques. ça n'a pas de sens pour plusieurs raisons et seul un amphithéâtre et quelques heures permettraient de démontrer cela.
Comme quoi, n'est pas spécialiste de finances publiques qui veut. Il ne suffit pas de s'occuper de recette (fiscales ou non fiscales), dépenses (engagement-liquidation-ordonnancement-paiement), comptabilité (même patrimoniale)...pour être un spécialiste de FP.
Ngèèn balma akh

4.Posté par youssouf ndiaye le 06/04/2013 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ha bon le ministre des finances ne polemique pas? cela demontre que les accusations fallacieuses et non fondées de idrissA OU IBLISS SEC PARCEQUE IL EST SEC DE PROGRAMME ont une conautation politique et le ministre des finances n'a pas sa place dans le champs polique

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image