leral.net | S'informer en temps réel

Risque d'effondrement du centre de Malika : Des commerçants craignent pour leur vie et crient au secours

L’état de délabrement avancé du centre commercial Chérif Abdoulaye Thiaw Laye de la commune de Malika expose les commerçants et vendeuses de légumes à un danger de mort. Ces derniers ont arboré en début de semaine des brassards rouges pour tirer la sonnette d’alarme et crier au secours des autorités municipales de la localité. Ils ont dénoncé les lenteurs dans les travaux de construction d’un bâtiment devant abriter les locaux d’un autre centre commercial.


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Juillet 2016 à 21:01 | | 0 commentaire(s)|

Risque d'effondrement du centre de Malika : Des commerçants craignent pour leur vie et crient au secours
D’après eux, le centre commercial Abdoulaye Thiaw Laye «est caractérisé par un état de délabrement qui en a fait le marché le plus vétuste de tout le département de Pikine. L’insécurité y règne avec des pans de mur qui risquent à tout moment de s’écrouler sur les commerçants et les consommateurs. Le centre construit depuis 1993 devient impraticable pendant la période hivernale», dénoncent-ils.

Mais, du côté de la mairie, on dédramatise et accuse le promoteur immobilier Ndiogou Barry Sow de tirer les ficelles et d’être derrière le mouvement d’humeur des marchands du centre commercial en question. «C’est le promoteur immobilier Ndiogou Barry Sow qui a instrumentalisé les commerçants. Il cherche à monter ces derniers contre le maire Talla Gadiaga. La mairie est en train de construire un bâtiment devant abriter un autre centre commercial d’une valeur d’1 milliard de francs Cfa. La durée des travaux est prévue pour 24 mois», indique Badou Dia, conseiller municipal.

Ces accusations contre le promoteur immobilier Ndiogou Barry Sow ont été cependant battues en brèche par les commerçants du centre. «C’est archi faux que de parler comme ça. Personne ne peut nous manipuler encore moins utiliser comme chairs à canons dans son combat. Nous sommes plutôt préoccupés par la survie de nos activités professionnelles mais surtout par notre vie. Car on est en danger de mort permanent avec les risques réels d’effondrement de la dalle du centre commercial sur nos têtes», rectifient-ils.



Vieux Père NDIAYE (jotay.net)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image