leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Risque de radiation d’un gendarme : Aliou Diouf mouillé dans une affaire d’escroquerie sur 13 millions

Le gendarme Aliou Diouf et ses acolytes risquent gros. Poursuivis pour association de malfaiteurs et escroquerie portant sur la somme de plus de 13 millions, ils encourent 6 mois de prison ferme si les réquisitions du ministère public sont suivies par le juge. Les prévenus seront fixés sur leur sort ce mercredi.


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Novembre 2017 à 12:47 | | 0 commentaire(s)|

Aliou Diouf (gendarme), Modou Sène, Pape Sène et Ibrahima Mbaye veulent s’enrichir sans se fatiguer. Pour eux, la fin justifie les moyens. C’est ainsi que Ibrahima Mboup s’est rapproché d’un marabout qui a promis de le rendre riche comme Cresus. Ce dernier lui demande de se procurer un parfum du nom de « Mawo Damadama », qui coûte deux millions de francs. Ne sachant pas où trouver cette somme, il s’en est ouvert à Pape Sène qui, intéressé par ce projet, informe son frère Modou Sene qui trouve l’idée géniale. Tous, ils s’accordent à rassembler la somme nécessaire pour se procurer le fameux parfum et du mercure.

C’est Ibrahima Mbaye et Pape Sène qui étaient chargés d’aller acheter le produit à Rosso pour la multiplication de billets. A leur retour, ils ont été interpellés par les gendarmes au niveau de la frontière. Ces derniers ont ouvert la bouteille et le liquide s’est évaporé. Apres quelques jours, Modou Sene, Pape Sene et Ibrahima Mbaye se sont encore réunis chez le marabout pour tenter à nouveau.

Au cours de cette discussion, Modou Sène qui travaille pour le cousin de Bineta Touré, a eu l’idée de duper cette dernière. C’est ainsi qu’il s’est rendu au domicile de la dame à qui il a fait miroiter « une affaire juteuse ». Modou Sène a fait gober Bineta Touré qu’une de ses amies mariée à un blanc, a amené des tissus basins de qualité à des prix raisonnables et qu’il se trouve aux Almadies.

Pour l’appâter, il précise que c’est des basins XL à des prix qui défient toute la concurrence. Séduite, Bineta Touré lui remis 13,5 millions francs. Apres avoir reçu cette somme, il promet de lui livrer la marchandise. Après une longue attente, elle a appelé Modou Sène pour s’enquérir de la situation. Mais ce dernier répond qu’il a été victime d’une agression et a perdu l’argent.

Pensant que son histoire a été bien gobée par Bineta Touré, il s’est présenté chez elle en compagnie de Ibrahima Mbaye et Pape Sène. Rusée, la dame Touré a demandé » au vigile de fermer la porte. C’est sur ces entrefaites qu’ils ont été arrêtés par la police suite à une plainte de la dame. Interrogé par les enquêteurs, Modou Sene révèle que lorsqu’il a reçu les 13,5 millions, il s’est rendu à Yoff en compagnie de Ibrahima Mbaye et Touba Diop et que ce dernier, après avoir reçu l’argent, a fait appel à son ami gendarme, Aliou Diouf.

Devant la barre, Modou Sène a réitéré les déclarations faites à l’enquête préliminaire. « Je n’avais nullement l’intention de tromper Bineta Touré, parce que j’ai l’habitude de recevoir d’elle des sommes variant entre 20 millions et 50 millions », dit-il.

Le gendarme Aliou Diouf quant à lui, a déclaré qu’il n’a rien à voir avec cette affaire et que c’est son ami Touba Diop qui l’a mouillé. La partie civile reclame 20 millions de francs pour tous préjudices causés. Dans sa réquisition, le substitut du procureur requiert 6 mois ferme contre les prévenus.

Pour Me Mansour Diongue, son client Aliou Diouf n’a jamais agi de concert avec ses acolytes pour escroquer la dame. « Le délit d’association de malfaiteurs n’est pas établi », dit la robe noire. Me Diongue plaide une application bienveillante de la loi. Finalement, l’affaire est mise en délibéré pour ce mercredi.



L’As

 








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image