leral.net | S'informer en temps réel

Robben à Van Marwijk: "Ferme ta g*****, mec!"

L'Euro des Pays-Bas s'est soldé sur un véritable fiasco. Battus contre le Danemark (1-0), l'Allemagne (2-1) et le Portugal (2-1), les Oranje sont passés complètement à côté de leur sujet.


Rédigé par leral.net le Mardi 19 Juin 2012 à 19:00 | | 0 commentaire(s)|

Robben à Van Marwijk: "Ferme ta g*****, mec!"
Humiliés, les hommes de Bert Van Marwijk ont reçu un accueil peu amène à l'aéroport Schiphol, à Amsterdam. Si certains sympathisants ont applaudi la délégation néerlandaise par politesse, d'autres n'ont pas hésité à balancer des noms d'oiseau à l'égard de Robin Van Persie et ses coéquipiers. Sans donner le moindre commentaire, les vice-champions du monde ont pris la poudre d'escampette pour échapper au courroux des supporters.

Echange verbal violent

Revenons un instant à la rencontre face au Portugal. Une vidéo de la télévision néerlandaise NOS crée la polémique. L'une de leurs caméras a été braquée non stop sur les faits et gestes de Bart Van Marwijk lors de cette rencontre. A un moment donné, l'entraîneur des Pays-Bas hurle sur Arjen Robben, à qui il reproche de ne pas faire son boulot en reconversion défensive après un coup de coin.

Irrité par les remarques de son coach, l'ailier du Bayern Munich répond "Hou je bek, man", ce qu'on pourrait traduire par "Ferme ta gueule, mec". Après, il y aurait ajouté une autre insulte, dont on vous épargnera les détails. Bref, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, la tension est à son comble entre Robben et Van Marwijk.

Ronald Koeman pour remplacer Van Marwijk?

Comme si cela ne suffit pas, Gregory van der Wiel, l'arrière droit de la sélection (qui fut d'ailleurs catastrophique pendant cet Euro) s'en est pris à ses coéquipiers, à qui il reproche de ne pas avoir tenu compte de ses qualités. "J'étais souvent libre, mais je ne recevais jamais le ballon. Quelque chose cloche entre l'équipe et moi", a pesté le défenseur de l'Ajax Amsterdam. Sans parler du boycott de presse de Robin Van Persie et le traitement de faveur dont aurait bénéficié Mark Van Bommel, le gendre de Van Marwijk...

Dans ce contexte de tension extrême, on voit mal comment Bert Van Marwijk pourrait survivre à ce séisme qui frappe le football batave. Doit-il lui-même faire "un pas de côté" ou fera-t-il les frais de cette campagne désastreuse? Ou au contraire, est-il toujours l'homme de la situation? Quoi qu'il en soit, les médias spéculent déjà sur l'identité de son successeur. Le nom qui circule le plus est celui de... Ronald Koeman. A suivre.



SOURCE:7sur7.be






Hebergeur d'image