leral.net | S'informer en temps réel

Rocambolesque affaire de faux « viol » : La jeune mariée accuse son ex de l’avoir mis enceinte

Décidément la dame A. Cissokho est d’une mauvaise foi notoire. Cette jeune fille mariée et âgée de 26 ans a en effet cherché à incriminer son ancien professeur et copain qu’elle accuse de l’avoir violé. Finalement la justice a libéré l’enseignant au bénéfice du doute.


Rédigé par leral.net le Mardi 31 Mai 2016 à 02:18 | | 1 commentaire(s)|

Cette affaire jugée aujourd’hui à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar a laissé perplexe plus d’un. En effet, une femme mariée accusant son ex-amant et professeur d’avoir abusé d’elle avait fini par installer l’émoi dans la salle d’audience.

En effet, il est ressorti des débats d’audience pour la manifestation de la vérité que la dame A. Cissokho a été l’élève du professeur en classe de Première. Agée à l’époque de 21 ans, la jeune fille avait entretenu une relation amoureuse avec son professeur pendant deux ans, avant de le larguer pour se marier avec un autre.

Mais quelque temps, après son mariage, elle a recommencé à s’intéresser à son ex-amant selon le témoignage du Professeur. «(…) C’est le 8 octobre dernier qu’elle m’a envoyé un sms pour me souhaiter un joyeux anniversaire. Ne connaissant pas le numéro, j’ai rappelé et c’est ainsi j’ai su que c’était elle. Bien que mariée, elle est venue me rendre visite dans mon appartement à 6 reprises, pour me demander de la dépanner financièrement. Un jour, elle est venue me dire que son enfant porte mon nom. Je lui ai demandé de sortir de mon appartement parce que je savais qu’elle était mariée. Elle est sortie en claquant la porte avant de me demander si j’étais un homme « khana do Goor »» a témoigné le professeur.

Le ministère public dans son réquisitoire a demandé l’application de la loi. La défense qui a pointé du doigt le comportement suspect d’«une femme mariée qui passe son temps à aller rendre visite à ses ex, a jugé a demandé la clémence à défaut du bénéfice du doute».Une demande qui a été suivie par le tribunal puisque le sieur Mamadou Moustapha Ndiaye a été relaxé au bénéfice du doute.



Sidy Djimby NDAO (Jotay.net)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image