leral.net | S'informer en temps réel

Rocambolesque enlèvement d'un membre de la famille royale indienne : La police sénégalaise sauve Shreekumar Varma


Rédigé par leral.net le Samedi 30 Janvier 2016 à 08:24 | | 1 commentaire(s)|

Rocambolesque enlèvement d'un membre de la famille royale indienne : La police sénégalaise sauve Shreekumar Varma
Il se passe souvent de drôles de choses dans notre pays sans que cela ne s'ébruite, s'étonne Le Populaire qui renseigne qu'un ressortissant indien a été kidnappé au Sénégal alors qu'il y était pour affaires avant d'être libéré par la police. Les faits sont relatés par le site indien "thehindu.com". La victime est un écrivain nommé Shreekumar Varma, basé à Chennai (capitale de l'État du Tamil Nadu dans l'Inde du Sud). M. Varma, descendant de l'ancienne famille royale de Travancore (un ancien Etat princier des Indes britanniques), a été attiré au Sénégal pour négocier la vente d'une œuvre du légendaire peintre du 19ème siècle, Raja Ravi Varma, son arrière-grand-père. La toile est parmi les collections originales de la famille royale d'antan de l'œuvre du peintre. La famille a refusé de révéler si des peintures de Ravi Varma étaient à vendre.

Pendant le voyage au Sénégal, indique le journal, M. Varma était censé négocier l'accord avec Subramaniam Seshadri qui travaille dans une entreprise de construction indienne présente dans le pays. Mais, ajoute le site, les problèmes ont commencé dès que M. Varma a atterri à Dakar par un vol commercial, via Dubaï, le 18 janvier 2016. Il a été reçu par un Sénégalais, du nom de Abdul (sans autres précisions), qui l'a informé que M. Seshadri ne pouvait pas lui parler. M. Varma a alors contacté son fils, le 23 janvier dernier, pour l'informer des difficultés qu'il avait avec les gens qui l'avaient invité à des négociations. Puis, il disparaît mystérieusement avant que sa famille et l'ambassade ne soient informées de son kidnapping.

Le reste est tout aussi rocambolesque parce que, susurrent nos confrères, il a été libéré par la police sénégalaise dans des circonstances qui ne sont encore pas révélées. L'écrivain a été libéré des mains de ses ravisseurs, avant-hier, dans la soirée, grâce à une opération menée, selon ce qu'une source diplomatique a confié hier à "thehindu", par la police. A la suite de sa libération, M. Varma a été amené à l'ambassade de l'Inde à Dakar, sous haute sécurité. La police sénégalaise et les diplomates indiens cherchent à savoir comment et dans quelles circonstances M. Varma a été enlevé. Un membre de sa famille de renchérir : "Les détails de l'affaire sont encore très vagues. Ce qu'on en sait, c'est que M. Varma a été enlevé par un groupe".

Selon lui, "il n'a subi aucune blessure, mais il a passé près d'une semaine dans des circonstances extrêmement difficiles". Ce proche d'ajouter : "M. Varma était physiquement indemne, mais était très fatigué et traumatisé au moment de l'opération de police. Il a subi le débriefing nécessaire avec l'aide de diplomates indiens et la police sénégalaise". Il faut dire que si ce membre de la famille du kidnappé refuse de révéler si une rançon a été payée ou non, nos confrères rapportent que l'information est tout aussi difficile à recouper à Dakar. Des diplomates ont juste consenti à dire qu'il y avait derrière cette affaire une demande de rançon de près de 2,5 millions d'euros, mais qu'ils ne savent pas si cela a été payée ou pas ni les circonstances dans lesquelles cette rocambolesque affaire a été entamée et élucidée. Une affaire donc qui n'a pas encore révélé tous ses secrets.






Hebergeur d'image