leral.net | S'informer en temps réel

Roland Garros - Sharapova, le trône en attendant la couronne

Vainqueur de Petra Kvitova en deux sets (6-3, 6-3), Maria Sharapova jouera sa première finale à Roland-Garros face à Sara Errani, samedi. Un bonheur ne s'accompagnant jamais seul, la Russe est également assurée de retrouver la première place mondiale lundi prochain, quatre ans après l'avoir perdue.


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Juin 2012 à 17:40 | | 0 commentaire(s)|

Roland Garros - Sharapova, le trône en attendant la couronne
Maria Sharapova n'a jamais gagné Roland-Garros. Samedi, la Russe pourra rajouter ce titre prestigieux qui manque à son palmarès. Comme en demi-finale à Melbourne en janvier dernier, l'actuelle numéro deux mondiale a surclassé en deux manches (6-3, 6-3) Petra Kvitova, qui l'avait battue en finale de Wimbledon quasiment un an plus tôt. En un peu plus d'une heure et quart de jeu, la Sibérienne a écarté la numéro quatre mondiale de son chemin. Pour la première fois de sa carrière, elle se hisse en finale des Internationaux de France, où l'attend de pied ferme Sara Errani, qui vivra une expérience similaire.

Bien meilleure que son adversaire sur ses services, Sharapova remporte le premier set en quarante minutes à la force du poignet. Avec deux breaks en poche et deux balles de break écartées sur sa mise en jeu, c'est la Russe qui dicte le jeu dans cette demi-finale. C'est elle qui prend le service de son adversaire en premier dans la seconde manche, laissant croire à un final-express de la part de la Russe. C'était sans compter sur la combativité de la Tchèque, qui réussit à recoller à trois jeux partout. Rattrapée par l'enjeu, comme elle l'avait déjà été face à Klara Zakopalova deux tours plus tôt, la Russe prend sur elle pour résister aux coups de massue de son adversaire et réaliser un dernier break fatal dans le huitième jeu du deuxième set. Avant de conclure sur un ace claqué sur seconde balle !

Désormais débarrassée de ses plus coriaces rivales sur la terre battue parisienne, Sharapova se tient désormais prête pour vivre un samedi de rêve, où cette finale pourrait être historique dans l'histoire de la WTA : vainqueur des trois autres tournois du Grand Chelem (Wimbledon 2004, l'US Open 2006 et l'Open d'Australie 2008), elle pourrait devenir la sixième joueuse de l'ère Open (la dixième dans l'Histoire du jeu) à remporter les quatre titres majeurs après Margaret Court, Chris Evert, Martina Navratilova, Steffi Graf et Serena Williams.




SOURCE:Sébastien PETIT, à
Roland-Garros / Eurosport






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image