leral.net | S'informer en temps réel

Rufisque répond dans la... division


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Septembre 2014 à 13:04 | | 1 commentaire(s)|

Rufisque répond dans la... division
Après l'appel de Macky Sall, des responsables de l'Apr à Rufisque ont convoqué une réunion au Centre national de formation et d'action pour resserrer les rangs. Cette rencontre, tenue samedi, à l'initiative du ministre Oumar Guèye et du député Souleymane Ndoye, a été boycottée par certains responsables qui ont préféré se retrouver à Sangalkam.

L’appel à l’unité lancé par le président de l’Apr à l’endroit des responsable à la base a trouvé un écho favorable à Rufisque. Mais, cette unité risque d’être de façade car les lignes de division persistent entre les deux camps. En effet, alors que le ministre Oumar Guèye et le député Souleymane Ndoye, président du Conseil départemental de Rufisque, organisaient une rencontre pour aplanir les différends et faire la paix des braves entre les différents responsables de Rufisque, une autre réunion se tenait dans la commune de Sangalkam, sous l’initiative de Bara Gaye, rival d’Oumar Guèye.

Selon certaines informations, cette réunion de Sangalkam était parrainée par Homère Seck, beau-père du Président, Arame Ndoye et Demba Diallo. Une initiative destinée à dresser un obstacle devant les desseins tentaculaires et la volonté hégémonique du ministre Oumar Guèye et de son groupe qui se regroupaient au CNFA pour donner corps à l’invite de Macky Sall, en perspective de 2017. Et pourtant, le député souleymane Ndoye a cherché à masquer cette division en présentant les « émissaires » des responsables dissidents. « Nous regrettons l’absence de certains responsables du parti dans le département, mais ce sont des absences justifiées. Le doyen Homère Seck s’est fait représenter par Sadioukha Ndaw, le ministre Arame Ndoye, d’après ses proches, a voyagé. Tous deux sont de tout cœur avec le groupe et sont prêts à s’engager, d’après leurs émissaires, pour une unité du parti », a déclaré le député de l’Apr.

Pour Souleymane Ndoye la légitimité et la représentativité étaient du côté du CNFA : « Les rencontres ne sont pas les mêmes, il est anormal de comparer une rencontre où il y a quelques individualités à une autre où étaient présentes des personnalités telles que des ministres, des députés, des maires, des responsables du parti dans le département. Tous les grands responsables du parti dans le département étaient conviés à cette rencontre ». Le président du Conseil départemental se désole de voir certains de ses camarades participer à l’autre réunion, malgré les revers qu’ils ont enregistrés aux Locales en s’alignant sur d’autres listes. « Malheureusement, il y a quelques individualités qui ont essayé d’initier une autre rencontre dans une autre localité, toujours dans la continuité de leur combat politique. Nous leur lançons un appel, nous ne sommes plus à heure des élections locales. Nous leur lançons un message du président de la République qui est celui de l’unité des cœurs, des esprits. Le Président demande de fédérer les forces dans tout le département afin que l’Apr gagne l’élection présidentielle de 2017 au 1er tour ».

Mais, les partisans d’Homère Seck ont dégagé en touche et nié toute velléité de dissidence. « Homère n’est ni de près ou de loin mêlé à aucun groupe. Nous ne sommes pas au courant d’une quelconque réunion dans le département, et Homère n’a jamais été dans une rencontre ce weekend. Il adhère à l’idée du Président de fédérer les forces en vue des élections de 2017. C’est tout le sens de ma présence à la réunion de Cnfa comme émissaire d’Homère Seck », a expliqué Sadioukha Ndaw. Mais, le beau-père du Président semble contredire celui qui a été présenté comme son représentant à la rencontre du Centre national de formation et d’action. « Je n’ai jamais envoyé quelqu’un à cette rencontre. Je n’y ai jamais été convié, ni le ministre Oumar Guéye ni le député Souleymane Ndoye ne m’ont jamais parlé d’unification », dira le beau-père du Président, Homère Seck... Pourtant, lors de la réunion, il était clairement dit que le beau-père du Président a été invité.

Qu’à cela ne tienne, le ministre Oumar Guèye promet la poursuite de la massification du parti et annonce un calendrier dans ce but avant la prochaine élection présidentielle. « Nous allons mettre en place un programme à l’échelle départementale afin de nous redéployer dans toutes les collectivités locales de Rufisque. La prochaine rencontre est prévue à Tivaouane Peul-Niague. Beaucoup de responsables adhérent à cette vision d’unification du parti. Nous sommes déterminés, pour 2017, à travailler à l’Apr pour que Macky Sall puisse être élu au premier tour ».

Sud Quotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image