Leral.net | S'informer en temps réel



SARKOZY et l’HISTOIRE AFRICAINE : Papyrus diffuse un « Petit précis de remise à niveau... »

Rédigé par leral .net le 5 Mai 2009 à 03:35 | Lu 480 fois

La maison d’édition Papyrus Afrique assure depuis lundi pour le Sénégal, la diffusion du livre « Petit précis de remise à niveau sur l’histoire africaine à l’usage du président Sarkozy » publié en 2008 sous la direction de l’historienne Adame Bâ Konaré (épouse de l’ex-président malien Alpha Oumar Konaré), a annoncé son directeur Seydou Nourou Ndiaye.


SARKOZY et l’HISTOIRE AFRICAINE : Papyrus diffuse un « Petit précis de remise à niveau... »
« Notre maison a l’exclusivité de la diffusion du livre au Sénégal », a dit M. Ndiaye. Cet ouvrage sera le premier en langue française que Papyrus Afrique va diffuser. Créée il y a une dizaine d’années, cette structure s’est spécialisée dans l’édition de divers ouvrages en langues nationales. Disponible en France depuis octobre 2008 et publié par les Editions La Découverte, le livre, préfacé par l’historien congolais Elikia Mbokolo, est paru en réaction au discours prononcé en juillet 2007 à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar par le président français Nicolas Sarkozy. Celui-ci y soutenait notamment que « l’homme africain (n’était pas assez) entré dans l’Histoire ». Le livre est riche de vingt-cinq contributions de spécialistes. ‘’Pour une meilleure diffusion en Afrique et à un prix abordable (6500 francs CFA), nous avons pris l’option d’une coédition africaine avec Barzakh d’Algérie et Jamana du Mali », a expliqué Seydou Nourou Ndiaye. Cette action est une « contribution » des Editions Papyrus Afrique à une plus grande diffusion. « Nous restons sur nos positions originelles en nous ouvrant à d’autres langues, tant que les idées développées dans le livres que nous comptons éditer vont dans le sens de nos convictions. Nous continuons de publier dans les langues africaines qui sont délaissées par les autres. C’est notre vocation première », a-t-il assuré.

APS



Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage