leral.net | S'informer en temps réel

SECURITE DU STADE LEOPOLD SEDAR SENGHOR : Les gendarmes de retour six ans après leur départ

Six ans après leur départ du stade Léopold Sédar Senghor, les gendarmes sont de retour depuis hier. Une brigade d’une dizaine d’éléments a pris ses quartiers pour assurer à nouveau la sécurité du stade, après le départ des agents de sécurité dont le contrat a expiré.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Septembre 2010 à 17:41 | | 0 commentaire(s)|

SECURITE DU STADE LEOPOLD SEDAR SENGHOR : Les gendarmes de retour six ans après leur départ
Suite à une demande de la Direction du stade Léopold Sédar Senghor pour le retour des gendarmes pour assurer la sécurité, et avec l’appui de la tutelle et de la Présidence, la requête a été acceptée par l’Etat Major Général de la Gendarmerie. Selon le directeur Bakary Sadiakhou, «compte tenu du coût du stade, il fallait au moins des personnes assermentées pour sa sécurité et nous avons remarqué que depuis le départ des gendarmes, de nombreux cas de vol avaient été perpétrés», a d’emblée souligné le directeur qui n’a pas manqué de relever que «donner la sécurité d’un stade à des vigiles était aussi un grand risque, sans compter que ces derniers coûtaient très cher, et que la qualité du service n’était pas ce qu’elle devait être». Les gendarmes avaient toujours assuré la sécurité du stade avant de demander à quitter pour renforcer leurs effectifs dans d’autres secteurs. Par la suite, la sécurité est revenue à des vigiles pendant plus de six ans. Ainsi, depuis hier, ils ont pris fonction au poste de contrôle avec une dizaine d’agents et la gendarmerie compte renforcer ce dispositif d’ici au mois de décembre», a confié le responsable de la Direction du stade. Un retour qui va permettre aux responsables de faire des économies. Cependant, le retour des pandores sera assujetti à certaines règles et le personnel et les usages, notamment les sportifs devront se soumettre à l’application des mesures. « Nous allons appliquer les règles édictées dans la mesure où nous avons constaté que notre matériel disparaissait sans pour autant qu’on mette la main sur les malfaiteurs. Et avec les gendarmes qui feront même des patrouilles à l’intérieur et à l’extérieur du stade, ces malversations pourraient ne plus s’y produire», a fait remarquer le directeur.
Revenant sur la réfection du gazon qui va accueillir le match du Sénégal contre Ile Maurice au début du mois d’octobre, le directeur de révéler : «l’entrepreneur va livrer le gazon à la fin du mois de septembre et après, il reviendra au personnel du stade de prendre en main la gestion et l’entretien pour qu’il puisse répondre aux normes. Des travaux ont été entrepris par nos propres moyens, notamment le restaurant, sans compter aussi la toiture, en attendant la mise en place du budget 2011 pour la réfection totale de la toiture», a soutenu Bakary Sadiakhou. Ce dernier s’inquiète d’ailleurs de l’entretien de cette infrastructure victime de l’érosion maritime, mais il va motiver son personnel pour cela et pour le nettoyage. Concernant le tunnel, un mécène a pris en charge cette rubrique pour le réfectionner ainsi que les vestiaires où il sera question de poser des carreaux antidérapants pour que le stade réponde à l’attente des techniciens de la sélection nationale, mais aussi des utilisateurs», a dit en outre le directeur du stade Léopold Sédar Sengor.
Concernant le dossier de Mamadou Thiaré qui a occupé illégalement une partie du domaine du stade, le directeur, par le biais de sa tutelle, a saisi la Descos qui a pris en main le dossier avant de le transmettre à la justice. «Nous allons clôturer le parking extérieur avec un mur et utiliser cette partie, tout en ouvrant une porte sur le terrain de football pour permettre aux jeunes de Grand Médine de mener leurs activités», a conclu Bakary Sadiakhou.


Mbaye Jacques DIOP le populaire






Hebergeur d'image