Leral.net | S'informer en temps réel



SENEGAL-GAMBIE : La lâcheté sous le verni diplomatique

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 23 Février 2011 à 22:19 | Lu 1738 fois

Alors que la Gambie voisine lui taille des croupières, le gouvernement sénégalais tient tranquillement ce mercredi les assises de la Commission consultative sur le suivi de la coopération entre les deux pays. On peut se demander d’ailleurs de quel partenariat il s’agit quand la lâcheté est de mise côté gambien dont le pouvoir ne rate aucune occasion de mettre des bâtons dans les roues du Sénégal, notamment en entretenant et attisant le feu de l’épineuse conflit casamançais.


SENEGAL-GAMBIE : La lâcheté sous le verni diplomatique
Outre de s’opposer de façon capricieuse au désenclavement de la région sud du Sénégal en facilitant la construction du pont sur le Fleuve Gambie, le régime du fantasque et autoritaire président Yahya Jammeh offre le gîte de repli aux rebelles et bandits du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc) dont il facilite même l’armement.

*Mais le régime du président Abdoulaye Wade n’est pas non plus exempt de lâcheté en adoptant une politique de l’autruche face à son homologue gambien. Alors qu’il est établi, sur la base d’un rapport de l’armée sénégalaise démontrant la sophistication de la puissance de feu des rebelles, que c’est l’Iran qui fournit des cargaisons d’armes lourdes à la Gambie selon les aveux du ministre des affaires étrangères du pays des mollahs chiites. Des lance-roquettes, obus et autres grenades dont la destination finale est le maquis au Sénégal comme l’a constaté le rapport de l’armée sénégalaise qui a perdu en deux mois près d’une quinzaine de soldats du fait d’attaques attribuées à des rebelles et autres bandits qui trouvent après refuge auprès de Jammeh.

Et plutôt que de dire son fait aux deux pays complices de l’engrenage en Casamance, Wade préfère faire diversion et jeter un œil noir du côté de Téhéran avec lequel Dakar a rompu ce mardi les relations diplomatiques après moult tergiversations mues par une boulimie financière du régime wadien.

Ce faisant, le Sénégal ménage la chèvre Gambie et sanctionne le chou Iran naguère adoubé comme « pays ami ». D’où l’ire de nombreux Sénégalais qui appellent à un durcissement de l’attitude du Sénégal envers la Gambie, afin que la gangrène gambienne ne se transformes en cancer métastatique fatal.

sen24heures.com


1.Posté par Naar le 23/02/2011 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut rompre nos relations avec la Gambie.Diamey est derriere tout

2.Posté par lieutnant le 24/02/2011 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous allons organiser des raids aérien sous peu de temps pour effacer toutes les bases rebelles en zone sud.nous allons aussi lancer des assault pour montrer a ces fils de pute de rebelles que nous somme pas leurs egaux.

3.Posté par Poupée le 24/02/2011 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais attendez q se passe til je compren po le probléme entre la gambie e le sénégal kelkun pe mexpliker svp.

4.Posté par big le 24/02/2011 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne peux pas comprendre qu on libere les jeunes militaires apres2ans avec comme seule bagages un certificat bonne conduite alors que le rebelle qu il as combatu pendant 2ans soit financer a cout de million a sa sortie du maqui alors si boucoume s immole sa peu se comprendre

5.Posté par yeap! le 24/02/2011 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade se fou de nous il na ka rompre nos relation diplomatique avec la gambie se pays de merde

6.Posté par LERGUI le 24/02/2011 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DANS TOUS LES CAS,JE SAIS QUE WADE JOUE AVEC LE FEU,CE YAYA JEMMEH N,A JAMAIS AIME LE SENEGAL ET LES SENEGALAIS, IL NE CHERCHE QUE DETRUIRE LES ACQUIS DU SENEGAL. COUPONS NOS RELATIONS DIPLOMATIQUES AVEC CE PAYS TOUT LE BUDGET DE LA GAMBIE VIENT DU SENEGAL,ET VOILA LE SENEGAL EST SON ENNEMI N0 1 RIEN, QUE POUR DES RAISONS DE JALOUSIES. METTONS FIN A CELA,SI WADE NE REAGIT PAS LE PEUPLE SENEGALAIS N'A QU'A DESCENDRE EN GAMBIE POUR REGLER LE TOUT DANS LES PLUS BREFS DELAIS. ON LES NOURRI CES GAMBIENS,ET VOILA ILS NOUS SOUHAITENT LA FAIM

7.Posté par schwarzeraal le 24/02/2011 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ahdou diouf avait raté l´occasion de placer un pion senegalais lors de l´intervention de nos militaires pour david diawarra et cela s´etait soldé avec beaucoup de pertes du coté senegalais ,investi dans une confederation qui n´a rien donné ,une vraie politique d´un mou comme Abdou diouf mais dure avec ses citoyens,suspension de la police et repressions envers les oppasants ,aujourdhui le president tapete du senegal visite djahme pour feter la relation senegalo gambiene ,le probleme de la casamance doit etre resolu,il est national il est temps de faire taire la gambie et de l´etoufer economiquement ,elle doit cooperer avec le senegal pour sa survie nous ne devons faire aucun compromis nous sommes douze millions et ce pays nous appartient elle ne doit pas profiter de nos faiblards pour nous niquer.le prochain president du senegal devra en faire une priorité et y associer le peuple.

8.Posté par Valeria le 24/02/2011 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Big je suis parfaitement d'accord avec toi. Le faite de former les jeunes pendant 2ans, de les envoyer faire la guerre en casamance et les libérer du jour au lendemain avec comme seul bagage un certificat de bonne conduite présente un réel problème qui est à étudier. Leur réinsertion dans le monde civil est parfois très difficile.

9.Posté par youkh le 24/02/2011 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

coupons nos relations avec ce pays de merde

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site