leral.net | S'informer en temps réel

SERIGNE CHEIKH MATY LEYE : Le khalife aux quatre titres

Khalife général de la communauté mouride, Serigne Cheikh Maty Lèye n'en est pas moins celui de Gouy Mbind, de Darou Khoudoss et de Mbacké Kadior. Il devient, à 85 ans, le khalife de Khadimou Rassoul le plus âgé au début de son califat.


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Juillet 2010 à 15:23 | | 0 commentaire(s)|

SERIGNE CHEIKH MATY LEYE : Le khalife aux quatre titres
C'est à 85 ans que Serigne Cheikh Maty Lèye accède au califat de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, fondateur de la tariqa mouridiyya. Né en 1925 à Mbacké Kadior, Cheikh Maty Lèye, de son vrai nom Sidy Makhtar Mbacké, était jusque-là le khalife de son père, Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, troisième fils de Khadimou Rassoul. Un califat qu'il a hérité après le décès de son grand frère Serigne Abdoul Aziz Bara en 1991.

À Gouy Mbind, à l'est de la grande mosquée-de Touba, Serigne Cheikh Maty Lèye assurait le califat de son père et celui de Darou Khoudoss, son père étant le frère germain de Serigne Modou Moustapha Mbacké, premier kha life d'Ahmadou Bamba. Parce que le plus âgé de 1a famille de Serigne Bara (fils de Bamba) et de celle de Serigne Modou Moustapha (pre mier khalife général) est à la fois le khalife de Gouy Mbind et Darou Khoudoss. Serigne Modou Moustapha et Serigne Bara étant tous les deux fils de Sokhna Aminata Lô. En même temps, Serigne Cheikh Maty Lèye est depuis 1991 le troisième khalife de son père à Mbacké Kadior. Il tient le nom Maty Lèye de sa mère Sokhna Maty Lèye.

Le nouveau khalife général de la communauté mouride a appris le Coran auprès de son homonyme Sidy Makhtar plus connu sous le nom de Serigne Cheikh Awa Balla, fils de Mame Thierno Birahim Mbacké. Il a été confié à Cheikh Awa Balla par son père et il y a appris plusieurs disciplines comme le Fiqh et le Tassaouf, selon Abdou Aziz Ahmed Mbacké, fils de Serigne Abdou Aziz Bara (regretté frère du nouveau khalife).

Cheikh Maty Lèye a créé deux daaras à Nganda près Thilmakha et à Ndindi (différent du Ndindi créé par Serigne Falilou Mbacké) près de Dékhlé dans la région de Diourbel. Ces daaras, selon toujours notre interlocuteur Abdou Aziz Ahmed Mbacké, abritent de grands champs où s'activent de nombreux talibés qui y apprennent aussi le Coran. En dehors de ses daaras de Nganda et de Ndindi, Cheikh Maty Lèye ne dispose pas d'autres activités fondamentales. Toutefois, chaque année, il amène en pèlerinage à La Mecque une dizaine de ses neveux et d'autres fidèles musulmans. Pendant son magistère au califat de Gouy Mbind, Cheikh Maty Lèye a construit des cités dédiées à son père à Mbacké Kadior, Gouy Mbind et à Dakar.

À Gouy Mbind où Cheikh Maty Lèye reste toujours le khalife de son père, c'est Serigne Sidy Mbacké plus connu sous le nom de Serigne Sidy Ndar qui assurera la relève.

Faydy DRAME
Source Walf Grand Place






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image