leral.net | S'informer en temps réel

SEYDOU GADIAGA EST MORT DANS SA CELLULE A BRESCIA EN ITALIE . A QUI LA FAUTE ?

Depuis presque un an maintenant le cas Seydou Gadiaga,le sénégalais mort dans une cellule à Brescia au nord d’Italie defraie la chronique.en effet ,en decembre dernier,Elhadji comme l’appelle ses proches fut interpellè par des elements de la police de Brescia et enfermè de manière provisoire dans la cellule du commissariat .en fait il a rendu l’ame a-t-on appris des suites d’une crise d’asthme,car il a été gardé dans une chambre depourvue de chauffage en plein hiver,comme celà ne suffisait pas, quand il senti le malaise arrivé ,il a appelé du secours en vain. Les policiers qui étaient de garde n’ont pas daignè bouger.il succomba hélas ainsi devant le regard indifferent des hommes en tenue .


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Novembre 2011 à 18:26 | | 2 commentaire(s)|

SEYDOU GADIAGA  EST  MORT DANS  SA CELLULE  A BRESCIA EN ITALIE . A  QUI LA FAUTE ?
La mort de Seydou suscite ainsi beaucoup de bruits .c’est ainsi que la communauté sénégalaise et d’autres associations ont exigè une autopsie qui revela une mort causèe par une crise d’asthme et reconforte ainsi les souteneurs du défunt dans leur position.alors ils portèrent plainte contre la police pour negligeance et non assistance à une personne en danger.à la surprise generale ,le procureur classe un dossier aussi sérieux sans suite.
De toute façon la cas Seydou ,outre le fait d’avoir fait couler beaucoup d’encre et de salive peut egalement susciter bien d’interrogations.l’on est tentè de se demander si dans une telle situation faire porter toute la responsabilitè à la police italienne n’est pas etudier ou aborder le problème à moitiè et de manière subjective. En effet le défunt était membre d’une communauté il a été interpelè à la gare de Brescia où il avait elu domicile .et l’on pourrait se demander où étaient les membres de la communauté au moment où lui était un sans abris.pourquoi nous sénégalais de l’extérieur n’avions pas eu le reflexe le lui offrir l’hospitalitè ?pourquoi les associations de ressortissants n’aident elles pas des gens comme Elhadji ? n’est-il pas plus opportun d’aider un compatriote même si par ailleurs on sait qu’il n’est pas dans la voie indiquèe,que d’amasser de l’argent et le tesauriser ? l’objectif d’une association en notre sens est de promouvoir le social,le soutien doit prevaloir sur tout le reste. Le soutien même moral pourrait lui être d’un grand apport .aulieu de le regarder avec dédain ou de le critiquer de manière acerbe si seulement on essayait de se mettre à sa place.car la critique disait l’autre est « aisèe mais l’art est difficile ».beaucoup de gens ,garçons ou filles se sont retrouvès aujourd’hui dans une situation de non retour faute d’une société mechante et egoiste.pourquoi la mort de Seydou a declenchè une sorte de solidaritè spontannèe ?pourquoi cette solidaritè en aval ne s’est pas manifestèe en amont aussi. ce qui pourrait nous eviter cette situation .pourquoi nous ne nous interessons pas à l’autre au moment où il avait besoin même du moindre sourire ?
Quel doit être le rôle des associations ? les associations ont-elles la vocation d’amasser de l’argent et de l’epargner ? ou doivent elles favoriser l’integration et developper une intense politique sociale ?
En tout cas la mort de Seydou et les conditions dans lesquelles cela s’est deroulè doivent constituer le point de depart d’une reflexion sur les conditions d’existence de nous sénégalais ,sur nos rapports etc.. car en mon sens jusqu’ici dans le milieu sénégalais ,l’individu a toujours primè sur la collectivitè ,l’egoisme l’a toujours emportè sur altruisme . et une telle attitude va créer à coup sur d’autres cas Seydou Gadiaga et la communauté viendra pleurer au chevet du défunt ,cette solidaritè spontanèe ,cette compassion pour la victime ressemblera plutôt à de l’hypocrisie .
Il est grand temps que nous sénégalais fassions comme toute communauté qui se respecte c’est- à dire faire abstraction à nos differences ,nos croyances pour l’interet commun. Dans la mesure 0ù aucune communauté ne peut pretendre aller de l’avant sans au prealable jeter les bases d’une union.
Tant que nous restons allergiques aux idèes d’unitè ,privilegiant des querelles de bas etages ,nous serons toujours vulnerables et attaquables à tout bout de champs.
L’objet de mon propos n’est point de faire un procès d’intention encore moins de disculper la police italienne au contraire mais il me semble plus juste de determiner notre de reponsabilitè dans l’affaire Seydou Gadiaga et dans d’autres affaire ayant trait aux conditions d’existence des sénégalais de l’extérieur.

MALICK SAKHO



1.Posté par foul le 14/11/2011 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci mon frére ta position est à saluer , elle peut aussi etre prise en considération car y'a pas mal d'enseignements . Mais je pense et à ce que je sache , la communauté Sénégalaise vivant en Italie a toujours été solidaire entre elle surtout en présence de ces types de situations .... En tout cas nous qui vivons au Nord plus précisemment dans le Triveneto , particuliérement à Tréviso les associations Sénégalaises ne ménangent aucun effort pour rendre utile à ses concitoyens ..... Je sais que tu parles dans le cadre général et ceci est normal , mais je ne veus pas que nos autorités qui sont au pays pensent que les Assos sont là pour faire l'affaire de leurs leasders qui les pilotent . Certes y'en a des profitars ce que je ne nie pas , parceque j'en connais , des gars qui utilisent les associés pour se faire un nom , pour se faire une promotion , Mais mon cher il faut savoir qu'il y'a beeaucoup de cas comme Mr Gadiaga ( que la terre lui soit légére ) , mais c'est pas toujours facile à gérer . Prés de la comune où j'habite y'a un cas tipique , quand je l'ai su j'avais proposé à des amis qui partagaient avec moi une Assos que je venais juste d'intégrer , de réfléchir sur le cas de ce Mr . J'avais proposé d'aller discuter avec le principal conserné , puisqu'il parviennait à comprendre ce qu'on lui disait , d'aller discuter aprés aux parents de ce dernier puisqu'il avait des fréres sur place et enfin discuter avec la comune où le Monsieur séjourne . Mais à ma grande surprise les amis m'avaient dit qu'ils avaient déjàs essayé mais le blocage était venu du Mr lui meme et des parents de ce dernier ..... Et sachez qu'ici personne ne peut influencer les autorités à faire regagner un tel ou un tel son pays d'origine parceque ça ne va pas dans sa tete et surtout s'il a ses papiers en régle et qu'il a commis aucun délit ...... Si le Mr refuse de collaborer rien ne pourra y faire et dans la majeure partie des cas la collaboration de l'interessé fait défaut .............. Je pourrai étalé d'autres exemples ; pour dire que Treviso et province regorge d'Assos sénégalaises qui sont à la hauteur , qui jouissent de leur devoir , elles sont respectées par les autorités de la place et grace à elles les Sénégalais sur place sont bien protégés , en tout cas quand ils respectent les lois et les réglement établis ....... Mon souhait serait de voir toutes les autres locatlités d'Italie où y'a concentration de Sénégalais d'aborder dans le meme sens car c'est l'unique moyens pour prévenir de tels actes,,,,,,,,,,,

2.Posté par brescia le 15/11/2011 07:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour une fois, je salue et partage les propos de Malick. Pour Foul, je ne connais pas la situation dans le TRIVENETO mais a BRESCIA, jusqu'aujourd'hui, les associations n'ont servi qu'à assouvir les interets de certains individus politicisés ou affairistes. Allez visiter les cases abandonnées derriere la gare ou dans d'autres quartiers de Brescia pour vous rendre qu' il y a d'autres "potentiels El Hadj". Si la leçon El Hadj doit servir d'exemple,que les associations se lèvent pour aider ces frères en difficulté. A Bs ,il y a trop de conflits d'intéréts dans l'association.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image