leral.net | S'informer en temps réel

SICAP-MBAO : Une fillette de 12 ans violée sous la pluie sur la terrasse de sa maison

Violer une fille de 12 ans presque sous une pluie battante sur une terrasse, Pape Boubou Wagne, 31 ans, le regrettera toute sa vie. Le 19 août dernier, pendant que la ville de Dakar enregistrait une très forte pluie, aux environs de 21 heures, alors que la jeune fille s'affairait pour enlever des habits mis à sécher sur la terrasse, elle a été subitement rejointe par un individu. Avant de réaliser ce qui lui arrivait, elle est jetée par terre par l'inconnu qui, la menaçant de mort, a ôté son slip de la main droite avant d’accomplir sa sale besogne. Mais rien de tout cela ne serait su si F.K, en se rendant à l’étal de sa maman, à quelques encablures du domicile familial, n'avait eu une démarche étrange. La voyant boitillant et se penchant d'un côté, sa maman finit par avoir des soupçons sur sa situation.


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Septembre 2011 à 11:32 | | 4 commentaire(s)|

SICAP-MBAO : Une fillette de 12 ans violée sous la pluie sur la terrasse de sa maison
Soumise à des questions, F.K. finit par craquer et raconter sa mésaventure. C'est sur ces entrefaites qu'elle révèle avoir été violée : «J'étais en train de détacher les habits mis à sécher sur la terrasse. Et tout d'un coup, un individu que je ne connais pas assez, mais qui habite le même quartier que moi, m'a rejoint et a entretenu des rapports sexuels forcés avec moi». Devant le fait accompli, sa maman, dépassée par la tournure des événements, a décidé de la conduire le lundi au district sanitaire de la localité (les faits se sont passés le vendredi précédent). Les conclusions de la sage-femme sont sans équivoque, attestant le viol. Suffisant pour qu’elle dépose une plainte contre le présumé violeur de sa fille.

Interpellé quelques jours plus tard par les jeunes du quartier au détour d'une ruelle, le présumé violeur a été conduit au commissariat de ladite localité. Sommairement interrogé par les hommes du commissaire Bassirou Dièye, Pape Boubou Wagne, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a nié en bloc les faits qui lui sont reprochés arguant que le jour des faits, il n'a pas passé la journée dans le quartier, car ayant été retenu par la pluie chez un ami jusque tard dans la nuit. Se voulant plus précis, il a révélé aux policiers que la maman de la fille est habituée à accuser à tort les jeunes du quartier pour des cas de viol. Ce système de défense n'a pas suffi pour le tirer d'affaire. Pape Boubou Wagne a été placé sous mandat de dépôt puis déféré au parquet pour viol sur une mineure de 12 ans.

Gaston MANSALY (Stagiaire)
source Le Populaire



1.Posté par naru tiris le 02/09/2011 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gorgui xana woruloo?Si tu n as pas pu te retenir pendant le mois beni c est que tu es un detraque donc ta place n est pas parmi nous,vas te soigner:

2.Posté par dsk le 02/09/2011 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une affaire louche! vous n'avez pas donné des preuves. Si la fillette dit n'avoir pas bien connu l'homme. Taxna souff.

3.Posté par deus le 02/09/2011 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

com d habitude ss enquete aprofondie

4.Posté par FD le 02/09/2011 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article n'a rien à voir avec la photos qui est montrée.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image