Leral.net | S'informer en temps réel

SIGNATURE- Ecobank et la Société financière internationale s’associent

Rédigé par leral .net le 10 Février 2009 à 13:00 | Lu 1019 fois

Les femmes chefs d’entreprise ont été à l’honneur, hier, au siège de la Société financière internationale (Sfi). Ladite société, de connivence avec Ecobank, va s’investir pour favoriser le développement de femmes entrepreneurs ; et pour ce faire, 800 000 dollars environ 400 millions de francs Cfa ont été déboursés.
400 millions de francs au service de femmes entrepreneurs

Par Astou Winnie BEYE Le Quotidien


SIGNATURE- Ecobank et la Société financière internationale s’associent
C’est au tout début de la conférence de presse d’hier, que MM Lars Thunell et Olusegun Ogunsanya, respectivement Vice-président de la Société financière internationale (Sfi), une filiale de la Banque mondiale tournée vers les entreprises privées, et Directeur d’Eti group retail bank, propriétaire de Ecobank, ont échangé les contrats scellant leur partenariat, en présence de M. Ehouman Kassi, Directeur d’Ecobank Sénégal, et de leurs collègues. La cérémonie a eu lieu au nouveau siège de la Sfi, à Fann Résidence.
L’objectif de cet accord est de faciliter l’accès des Pme, en particulier des femmes chef d’entreprises, aux crédits. En d’autres termes, les deux structures financières veulent favoriser le développement des femmes entrepreneurs. Elles ont signé dans ce cadre, une convention de financement portant sur 800 000 dollars ou 400 millions de francs Cfa, destinés exclusivement aux femmes.
Cette somme ne sera pas distribuée en espèce aux femmes mais, servira à leur apporter une assistance technique, et leur créer des structures, entre autres. Les signataires de ce contrat estiment que la majorité de l’économie africaine est basée sur les Pme, qui pourtant, rencontrent souvent des difficultés pour obtenir des crédits. Ils se sont plus penchés du côté des femmes car, disent-ils, «les entreprises dirigées par les femmes ont une activité avisée pour le financement mais aussi pour le développement». Sfi et Ecobank vont ainsi appuyer les Pme en concevant un type nouveau de crédit, un type nouveau de commercialisation.
Par ailleurs, avec la crise économique qui frappe le monde et qui va affecter l’économie réelle, la Sfi va augmenter ses ressources et ses contributions. «Nous allons les multiplier par trois», a indiqué M. Thunell. Dans le même ordre d’idées, le directeur de la Sfi et son équipe mettront en place un fonds de recapitalisation. Ils investiront, en outre, des fonds pour appuyer les mises en place des institutions de micro finance et ils travaillent actuellement avec le gouvernement du Sénégal, au financement d’infrastructures. D’ailleurs, ils ont déjà rencontré le ministre de l’Economie et des Finances, M. Abdoulaye Diop ainsi que le Chef de l’Etat, Me Wade.
Dans un autre contexte, la Sfi a inauguré son nouveau bureau basé à Dakar, et qui servira de hub pour l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest.
Signalons que la Société financière internationale cherche à créer des opportunités pour que lutter contre la pauvreté et améliorer le niveau de vie des populations défavorisées. Elle favorise une croissance économique durable dans les pays émergents en soutenant le développement du secteur privé, en mobilisant des capitaux privés et en fournissant des services de conseil et d’atténuation du risque aux entreprises et aux gouvernements. «Notre but est que les pauvres aient l’opportunité d’échapper à la pauvreté et d’améliorer leur sort», affirme M. Lars Thunell.

Stagiaire