Leral.net | S'informer en temps réel

SITUATION AU NIGER : La Francophonie condamne

Rédigé par Thiedo net le 3 Mars 2010 à 10:54 | Lu 570 fois

Suite au coup d’Etat militaire survenu au Niger le 18 février 2010 et la prise du pouvoir par le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (Csrd), le Conseil permanent de la Francophonie (Cpf) qui s’est réuni, en session extraordinaire à Paris, a condamné ce coup de force.


SITUATION AU NIGER : La Francophonie condamne
Selon le communiqué, cette session présidée par Abdou Diouf Sg de l’Oif, a adopté une résolution qui, conformément au chapitre III alinéa 5 de la Déclaration de Bamako, condamne fermement le coup de force perpétré, le 18 février dernier qui a renversé le président Mamadou Tandja.

Une délégation représentant les nouvelles autorités nigériennes avait été invitée à prendre la parole devant les membres du Cpf. Composée du Pr André Salifou, ancien représentant personnel du chef de l’Etat nigérien au Cpf, du colonel Abdoul Karim Goukoye, membre et porte-parole du Csrd et du Lt-colonel Idrissa Chaïbou, cette délégation a pris la parole pour réitérer son engagement à mettre en place un gouvernement de transition et à organiser, à terme, des élections libres, transparentes, démocratiques et crédibles sans qu’aucun membre du Crsd, ni du gouvernement de transition, n’y prenne part, souligne la note. Dans la résolution adoptée, le Cpf demande aux nouvelles autorités de confirmer formellement, d’ici à sa prochaine session prévue le 16 avril, les modalités et le calendrier d’un retour à une vie constitutionnelle véritablement démocratique et d’en assurer la mise en œuvre dans les meilleurs délais. Il exhorte les acteurs politiques nigériens à ramener rapidement, en œuvrant de manière consensuelle et inclusive, leur pays sur le chemin de la démocratie en organisant des élections libres, fiables et transparentes, en rétablissant des institutions conformes aux principes d’un Etat de droit et en respectant le plein exercice des droits et des libertés sur l’ensemble du territoire national. Le Cpf a demandé au Sg de l’Oif d’envoyer une mission au Niger, avant le 16 avril, pour évaluer et constater les progrès que les nouvelles autorités se sont engagées à réaliser.


El. H. A. T.
Source Le Soleil


1.Posté par oma le 03/03/2010 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ay bo delsiwoun non nowyi la dakhon donouko game sakh diof niokhabay

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site