leral.net | S'informer en temps réel

SITUATION POLITIQUE CONFUSE AU NIGER : L’AFRIQUE, l’ETERNELLE RISEE DU MONDE ?

« En Afrique, l’Etat est devenu une machine à sous.Il suffit de savoir bien jouer.Ceux qui hier encore ne faisaient pas la différence entre un âne et un mulet roulent aujourd’hui en Mercedes climatisée.Les chaussures ont remplacé les sandales quand ce n’était pas les pieds nus ; partout c’est le smoking ».

Seydou LAMINE, Les Princes Africains, pamphlet, p.94


Rédigé par leral.net le Dimanche 7 Mars 2010 à 23:21 | | 1 commentaire(s)|

SITUATION POLITIQUE CONFUSE AU NIGER : L’AFRIQUE, l’ETERNELLE  RISEE  DU MONDE ?
L’Afrique apparaît comme le continent des heurts et malheurs.Et l’on a comme l’impression qu’elle est la seule héritière de toutes les malédictions célestes du monde .Que n’entend de clichés aussi réducteurs que lugubres au sujet du Continent noir ? L’Histoire de ce coin du monde reste traversée par de grosses tempêtes dont les séquelles pèsent encore ,sensiblement, sur ses pauvres populations.La Traite Négrière l’a pressuré et la colonisation ,elle, a fini par l’émietter en de micro-Etats, tous fébriles politiquement et économiquement.

L’An 1960, comme dit dernièrement, est une parenthèse- phare de

L’Histoire politique de nos Etats pour avoir vu leur accession à la souveraineté internationale (surtout ceux situés au Sud du Sahara).Déjà en 1963 (soit trois années seulement après cette vague des Indépendances), le Togo ouvrit le bal avec le coup d’Etat mortel orchestré contre le « Père de son Indépendance », S. OLYMPIO. Depuis, les exemples pullulent à travers le continent : au Gabon, au Burkina Faso, au Bénin, aux deux Congo (R.D et Kinshasa), en Sierra Léone, en Ouganda, au Madagascar, au Burundi, au Zaïre , en Guinée Bissau et Guinée Conakry, au Mozambique,au Niger, au Zimbabwe, en Gambie, en Mauritanie, en Libye pour s’arrêter là.Partout, le pouvoir est entre des mains de vrais tocards ,encroûtant dans une extrême sauvagerie .Ces Vipères se coalisent avec les criminels- rouges -oreilles pour nous soutirer encore .Tous ceux qui voulaient faire le brave devant eux ont été envoyés ad patres : les LEON M’BA , KWAME NKRUMAH, THOMAS SANKARA, PATRICE LUMUMBA …Ils nous tendent toujours le guet-apens estampillé « Francafrique». Nous sommes, il est vrai, loin de sortir du tunnel de l’Occident.
Connu pour son instabilité depuis 1974, le Niger vient de renouer avec le chaos .Mais d’une « façon moins mauvaise », devrions dire.Accédé au pouvoir démocratiquement, le Président Mamadou TANDJAN vient d’être renversé pour abus de pouvoir.Le référendum qui visait la prorogation de son mandat récemment organisé dans son pays et qui a été boycotté par l’opposition et une bonne partie de la Société Civile nigérienne était la dose de trop !Qui disait que : « Le pouvoir rend bête , fou et furieux » ?

Quelques heures après la chute de l’ex-homme fort de Niamey, la Cote d’Ivoire est secouée par les démons de l’instabilité avec à bord 13 tués à Gagnoa, localité située au Sud-Ouest du pays.Au Nigeria,le Chef de l’Etat même longtemps alité refuse de céder. Presque partout en Afrique, si les populations ne s’entre- bouffent pas, elles attendent d’être envahies sous peu par le Tsunami des « Mon fils, règnes-toi ».

Certain que les Jules FERY, Comte de Gobineau, Vacher de LAPONGE, Frédéric SCHLEGEL et autres Ernest RENAN sont en passe de se pouffer de rire dans leur tombeau.

Pansons ces plaies et repensons l’Afrique !

Ibrahima NGOM Damel,

Journaliste-Ecrivain

Tel : 77 728 40 52


Email : yboupenda@yahoo.fr



1.Posté par Yaya le 08/03/2010 00:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'adore !!!! rien a dire et bien analysé

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image