leral.net | S'informer en temps réel

SURPRIS PAR UN DE SES FILS SUR UNE FILLETTE DE 11 ANS À MBACKÉ : Serigne Mbacké Sylla, ancien chauffeur du Khalife de Darou Salam, s'enfuit et délaisse sa famille

À beau fuir pour se terrer des semaines durant, Serigne Mbacké Sylla a fini sa cavale dans le panier à salade des limiers de Mbacké. Activement recherché par ces derniers, pour pédophilie et viol d'une fillette de 11 ans, il a été interpellé dans une maison, à la périphérie de la ville, où il s'envoyait au nirvana en compagnie d'adeptes du chanvre.


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Janvier 2011 à 10:15 | | 3 commentaire(s)|

SURPRIS PAR UN DE SES FILS SUR UNE FILLETTE DE 11 ANS À MBACKÉ : Serigne Mbacké Sylla, ancien chauffeur du Khalife de Darou Salam, s'enfuit et délaisse sa famille

À beau fuir pour se terrer des semaines durant, Serigne Mbacké Sylla a fini sa cavale dans le panier à salade des limiers de Mbacké. Activement recherché par ces derniers, pour pédophilie et viol d'une fillette de 11 ans, il a été interpellé dans une maison, à la périphérie de la ville, où il s'envoyait au nirvana en compagnie d'adeptes du chanvre.


Se faire surprendre par un de ses fils en train d'entreprendre une relation sexuelle sur une fillette d'à peine onze ans. Ce scénario scandaleux mérite bien une fugue pour ne pas avoir à répondre de cet acte devant sa famille et devant la loi. C'est visiblement la posture adoptée par Serigne Mbacké Sylla qui, ayant trempé dans ce pétrin, a préféré fondre dans la nature, abandonnant épouse et enfants dans l'embarras. Ce fait invraisemblable s'est produit à Mbacké. La famille du mis en cause qui ne l'avait plus revu a finalement eu de ses nouvelles, le 25 décembre dernier, par le biais des hommes du commissaire Djibril Camara.
En effet, ces limiers en patrouille au quartier Palène, à la périphérie de Mbacké, dans la nuit du 24 au 25 décembre dernier, ont été attirés par l'odeur de chanvre indien provenant d'une maison occupée par des jeunes. Ladite demeure est ainsi cernée par les patrouilleurs qui y ont fait irruption, prenant de court les usagers qui s'envoyaient au nirvana en grillant rageusement des joints de chanvre. Quatre parmi les fumeurs sont cravatés et jetés dans le paniers à salade des policiers qui ont saisi sur place plusieurs cornets et joints entamés. Direction le poste de police. Ainsi, au cours de la séance d'identification de leurs hôtes, les limiers tombent sur Serigne Mbacké Sylla, 42 ans, qui n'est autre que le fugitif qu'ils recherchaient depuis octobre 2010, pour viol et pédophilie commis sur une fillette de 11 ans.

Recherché, il est tombé à la périphérie de la ville, pour usage collectif de chanvre
Les archives consultées ont révélé qu'à l'époque, le sieur Modou Sow, domicilié au quartier Darou Salam, avait saisi la police d'une plainte pour pédophilie et viol de sa petite fille par Serigne Mb. Sylla, qui se trouvait être son voisin. Dans sa déposition, M. Sow avait relaté que Sylla avait entraîné sa petite fille dans une maison inhabitée et avait abusé d'elle. Poursuivant, le sieur Sow avait précisé que M. Sylla avait été surpris dans le feu de l'action par un de ses propres enfants. Ensuite, Sylla avait tout simplement pris la tangente après s'être rhabillé, abandonnant épouse et enfants à qui il n'a plus jamais rendu visite.
Les hommes du commissaire Camara avaient alors investi tous les coins et recoins où il était censé se terrer, en vain. Mis devant ces accusations, Serigne Mb. Sylla, qui fut un ancien chauffeur du Khalife de Darou Salam, a reconnu avoir entretenu une relation coupable avec la victime, mais il s'est empressé de réfuter avoir couché avec elle à plusieurs reprises. En vérité, il a confessé n'avoir abusé de celle-ci «qu'une seule fois, le jour où il a été surpris avec elle». C'était sans compter avec l'obstination de sa victime qui a déclaré avoir eu plusieurs rapports sexuels avec Sylla. Mieux, elle a précisé que celui-ci avait menacé de s'en prendre à elle si elle en pipait mot à ses parents. Sur les raisons de sa cavale, Sylla a confié qu'il voulait échapper à l'action de la justice. Au terme de sa garde-à-vue, Serigne Mbacké Sylla qui avait reconnu les faits d'usage de chanvre a été présenté au parquet de Diourbel.


Abdoulaye DIÉDHIOU populaire



1.Posté par ndiakhoum le 06/01/2011 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dague léen coye bi c simple

2.Posté par diakhoumkeye le 11/01/2011 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ya Sokhore

3.Posté par bella le 24/03/2011 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A mon avis toute les violeur ont doit les injecjecter pour qu'ils arrêtent de violé .

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image