leral.net | S'informer en temps réel

Saër Gningue, fossoyeur du cimetière de Pikine: "Je préfère qu’on me tue, mais..."


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Décembre 2015 à 12:09 | | 5 commentaire(s)|

Saër Gningue, fossoyeur du cimetière de Pikine: "Je préfère qu’on me tue, mais..."
Face aux enquêteurs du commissariat de police de Pikine, le fossoyeur a reconnu qu’il connaît les commanditaires de la profanation des tombes au cimetière de Pikine mais, il jure qu’il ne révélera pas de noms. "Je connais les tenants et les aboutissants de cette affaire. Je préfère qu’on me tue, mais je ne donnerai jamais les noms". Selon Libération, le sieur Gningue a été confondu par sa femme. Cette dernière interrogée par les enquêteurs, a renseigné que son mari avait l’habitude de renter à la maison à 17 heures. "Le jour des faits, a-t-elle dit, il est rentré un peu après 19 heures. Ce qu’il n’avait dans le passé", avoue l’épouse du fossoyeur.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image