leral.net | S'informer en temps réel

Safiétou Diallo perd près de 400 000 francs.

Safiétou Diallo réclame justice pour récupérer sa marchandise d’une valeur de plus de 352.500 f CFA. Une marchandise qui lui a été soustraite par Fama Ndiaye, restauratrice à Kidira. Lasse de courir derrière sa voleuse, malgré la plainte déposée à la gendarmerie qui est restée sans suite, Safiétou Diallo réclame toujours que justice soit rendue.


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Août 2011 à 15:22 | | 0 commentaire(s)|

Safiétou Diallo perd près de 400 000 francs.
Depuis un certain temps, les commerçants, qui empruntent la route du Mali pour chercher des marchandises, ne savent plus à quel saint se vouer. Car ils sont toujours victimes de vol des marchandises et de sommes importants dans la zone du poste frontière de Kidira. Des cas de vols ont fait l’objet de plusieurs plaintes qui n’ont jamais connu de suite. Ce qui amène les comparants à s’interroger sur le travail des éléments de la brigade de gendarmerie de Kidira (département de Bakel).
Victime d’un vol depuis le 30 mars dernier, comme bien d’autres commerçants qui font la navette entre le Sénégal et le mali pour exercer leur commerciale, la dame Safiétou Diallo, qui a identifié celle qui lui a chipé ses biens, a déposé une plainte dès le lendemain contre cette dame. Seulement cette saisine de la gendarmerie n’a à ce jour abouti à rien. La présumé voleuse, une restauratrice installée à Kidira du nom de Fama Ndiaye, vaque toujours à ses occupations. Et pourtant la victime du vol a indiqué aux pandores avoir été délestée d’une marchandise d’une valeur de plus de 352.500 f CFA.
Les gendarmes ont certes entendu les deux femmes, mais l’accusée ayant nié les faits, les enquêteurs ont vite fait de classer le dossier sans suite. Ce qui suscite le courroux de la victime qui s’étonne de la manière de faire de la gendarmerie sur fond de suspicion puisqu’elle relève que l’adjoint au chef de la brigade de gendarmerie qui a enregistré sa plainte et rédigé le procès-verbal d’audition a été affecté à Bakel par le chef de poste qui n’a pas apprécié son travail. Elle s’étonne d’autant plus qu’elle renseigne qu’un autre commerçant qui a été délesté de la somme de 5 millions au même endroit ‘(Kidira) ait aussi vu sa plainte classée sans suite par les pandores. Safiétou Diallo est d’autant plus suspicieuse qu’elle affirme que sa présumée voleuse lui a craché à la figure qu’il ne li arrivera rien parce que le chef de la brigade est son gendre. Cela a amené Safiétou Diallo à se rabattre au parquet de Tambacounda. Elle a en effet porté l’affaire devant le tribunal régional de tamba dans l’espoir de récupérer ses fonds. Mais le procureur de Tamba lui a fait savoir qu’il ne pourra donner suite à sa requête que di la gendarmerie de Kidira envoie le dossier. C’est seulement sur cette base qu’il pourra ouvrir une information, a confié Mme Diallo, mercredi au sortir du bureau du procureur de Tamba.
Commerçante à Tamba depuis plus de 10 ans, la quarantaine dépassée, taille moyenne de teint clair et mère de trois enfants, Safiétou Diallo explique que son commerce à périclité à la suite de ce vol et qu’il n’a plus les moyens de subvenir aux besoins de sa famille. D’où son combat pour réclamer et obtenir justice. Revenant sur les circonstances du vol, elle confie que c’est de retour d’un voyage au Mali, le 30 mars, qu’elle s’est arrêtée à la frontière à Kidira vers 8 heures pour effectuer le dédouanement de sa marchandise. Ayant achevé la procédure vers midi, elle a voulu raller Tamba mais a été confrontée à un problème de voiture. C’est dans sa quête de véhicule qu’elle dit avoir été amenée à confier sa marchandise à Fama Ndiaye. Mais vue la valeur de la marchandise, cette dernière n’a pas arrêté de lui demande qu’est-ce qu’il y avait dans ses balluchons. Par naïveté, elle a donné des explications.
Etant restée toute la journée sur place, sans pouvoir trouver un moyen de transport, Safiétou Diallo se verra proposer par Fama Ndiaye appuyée par son gardien Diarra Coulibaly, de passer la nuit chez elle, vue qu’il faisait déjà nuit. Ce qu’elle a accepté. Hélas, dès son réveil, le lendemain matin, elle a constaté la disparition de ses bagages. Interpellés, Diarra Coulibaly et Fama Ndiaye qui avaient la garde des marchandises diront ne pas savoir ce qui s’était passé. Aussi a-t-elle indiqué à Mme Ndiaye qu’elle allait porter plainte pour vol. Ce à quoi cette dernière a rétorqué que si c’es son gardien qui a volé les bagages, elle allait tout rembourser. Seulement une fois la plainte déposée, Fama Ndiaye qui a été entendue par la gendarmerie a nié toute implication au vol en affirmant n’être au courant de rien. Et depuis lors, Safiétou Diallo qui veut que justice soit rendue fait des va-et-vient entre Tamba ou elle réside et Kidira pour faire aboutir l’enquête, sans succès.

LE POPULAIRE






Hebergeur d'image