leral.net | S'informer en temps réel

Saint-Louis : Malick Noël Seck sera jugé le 8 mars

Saint-Louis, 21 fév (APS) - Le leader de la Convergence des jeunes socialistes, Malick Noël Seck et trois de ses camarades, inculpés mardi à Saint-Louis, pour détention d’arme sans autorisation, seront jugés le 8 mars prochain.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Février 2012 à 20:27 | | 1 commentaire(s)|

Saint-Louis : Malick Noël Seck sera jugé le 8 mars
’’Ils seront jugés dans quinze jours’’, a révélé leur avocat Me Moustapha Mbaye qui a dénoncé ’’une tentative de neutraliser l’opposition, après en avoir fait de même pour Barthélémy Dias’’.

’’Vous constatez que les libéraux se promènent avec des armes mais le procureur a préféré voir ailleurs’’, a ajouté Me Mbaye qui a ajouté que ’’la loi prescrit que pour le flagrant délit, le procès se tient à la première audience contrairement au cas présent’’.

Seck et ses camarades ont été conduits à la Maison d’arrêt et de correction, après leur inculpation.

Le jeune leader socialiste était à Saint-Louis, lundi, dans le cadre d’une caravane de sensibilisation sur le retrait de la candidature d’Abdoulaye Wade.

Malick Noël Seck a bénéficié le 11 janvier d’une grâce présidentielle.

Placé sous mandat de dépôt le 12 octobre dernier pour menaces de mort et outrage à magistrat, Malick Noël Seck a été condamné en première instance à deux ans de prison ferme.

Transféré à Tambacounda (est), Seck a été reconduit à Dakar dans le cadre de son jugement en appel.

Le 2 janvier, la Cour d’appel de Dakar a prononcé contre lui une peine de deux an de prison dont 4 mois ferme. Les juges ont confirmé le délit d’outrage à magistrat mais infirmé celui de menaces de mort.

Seck avait été arrêté après avoir adressé, le 10 octobre dernier, une lettre intitulée ‘’Doléances du peuple sénégalais aux membres du Conseil constitutionnel’’.

AMD/AD/OID



1.Posté par Bamba le 22/02/2012 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VOICI LE VRAI PROGRAMME DE CAMPAGNE DE IDY,C'EST POURQUOI IL NE VEUT PAS QUITTER DAKAR.

Des journalistes s’invitent au complot
Voilà qu’on n’a pas fini d’épiloguer sur le complot fomenté par Idrissa SECK contre le peuple sénégalais, qu’une certaine presse s’invite au débat et se présente en défenseur du Diable !
Convoqués dans un hôtel de la place par Idrissa SECK et son ami BARA TALL, des journalistes ont reçu des enveloppes d’argent dont la somme est comprise entre 500 000 et 1 000 000 f CFA. Et même deux patrons de presse ont été cités dans cette affaire. Parmi la DIZAINE de journalistes reçus par Idrissa Seck et BARA TALL, figurent d’honnêtes citoyens qui ont vendu la mèche. L’objectif visé à travers cette démarre antirépublicaine et antidémocratique, c’est de s’attaquer au président Wade et à son porte parole dans les éditions de demain mercredi 22 février, et essayer redorer l’image d’ Idrissa Seck auprès de ses bailleurs de fond qui n’ont pas cautionné le recrutement d’anciens militaires pour installer le CHAOS au Sénégal.
Une « conspiration » contre le peuple Sénégalais fomentée par des personnes « à la fois puissantes et dangereuses » tapies secrètement dans les arcanes des médias ».
Comme pour dire l’ennemi du peuple sénégalais est à l’intérieur des murs, pas à l’extérieur.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image