Leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Salam Diallo accusé d'escroquerie à hauteur de 500 mille FCfa par le promoteur Abibou Diarra

Rédigé le Jeudi 3 Janvier 2013 à 09:44

LERAL.NET Abibou Diarra vide son sac sur le responsable de ses misères qui ne serait personne d'autre que Salam Diallo. Le chanteur de mbalax aurait encaissé une avance de 500 mille pour un concert qu'il devait animer à Nouakchott (Mauritanie), mais en plus de n'avoir pas fait le déplacement, il a refusé de lui rendre ses sous. Abibou a porté plainte.


Salam Diallo accusé d'escroquerie à hauteur de 500 mille FCfa par le promoteur Abibou Diarra
"Je m'appelle Abibou Diarra, je suis promoteur de spectacle, établi à Nouackchott. Au courant du jeudi 13 et vendredi 14 décembre dernier, on a organisé un évènement de musique, de danse et de lutte. On a donc décidé de faire appel au chanteur Salam Diallo (1 million FCfa) Ndèye Guèye (600 mille) et Eumeu Sène (2,4 millions). Salam m'a mis en rapport avec son manager, Pape Diop. Un contrat a été signé et une avance de 500 mille lui a été remis. Le départ et le retour initialement prévus le jeudi à 19 heures et le samedi à 19 heures avaient changé. On a parlé à Salam qui disait avoir une prestation le samedi 15 décembre à la foire internationale de Dakar. On lui a demandé de prendre le vol du mercredi avec Eumeu Sène, car n'ayant aucune incidence sur son agenda. Pour lui permettre d'honorer ses engagements à la Fidak, on lui a proposé une voiture 4X4 climatisée qui le ramènera à Dakar, juste après son concert du vendredi. Mais il nous a dit que pour des raisons de santé, il ne pourra pas prendre la route et m'a demandé de récupérer l'argent auprès de son manager. J'ai donc contacter le manager et ce dernier de me dire que l'argent se trouvait avec Salam Diallo. Depuis lors il ne prend plus mes appels. J'ai demandé à Pape Diop de remettre l'argent à Eumeu Sène mais le lutteur ne l'a pas vu. Ensuite je me suis rabattu sur Ndèye Guèye, mais elle n'a pas vu l'ombre de Pape Diop. Je suis revenu à Dakar pour porter plainte contre Salam et son manager", a laissé entendre Abibou Diarra

Salam Diallo donne sa version des faits

Après moult tentatives de le joindre, le chanteur Salam Diallo à joindre l'Observateur, depuis la Gambie, pour donner sa version des faits. "Notre métier est difficile. Mais avec notre métier, on ne peut pas escroquer car tout le monde nous connait", dira-t-il d'emblée."Je reconnais avoir bien reçu une avance de 500 mille pour une prestation de deux jours. Sur le contrat signé par mon manager Pape Diop, il est dit que l'organisateur doit m'assurer le transport en avion aller-retour. Mais quelques jours avant le voyage, il m'appelle pour me dire qu'il n'avait acheté qu'un billet aller simple avec un retour prévu le 30 décembre 2012. Il m'a proposé un voyage retour par voiture. Chose que je ne pourrais accepter, car j'avais des contrats à honorer à Dakar. Et le voyage sur la Mauritanie était trop éprouvant en voiture. Je leur ai donc dit que je ne pouvais pas venir en voiture. Au contraire, c'est lui qui a essayé de m'escroquer car il savait pertinemment qu'il n'y avait pas de vol pour le retour à cette date et il a fait exprès d'acheter ce billet. Il a violé les termes du contrat. Aujourd'hui c'est moi qui ai été lésé car j'avais des contrats dans la même période et je les ai laissés pour accepter le sien. Et il devait normalement me payer l'intégrité du million, car c'est noir sur blanc que mon manager a signé le contrat. Je ne vous apprends pas que c'est celui qui viole en premier, les termes d'un contrat qui est en position de faute. Je suis dans mes droits. Et je vous jure que si je n'avais pas signé de contrats à Dakar, j'aurais pu voyager pour faire plaisir au peuple mauritanien. Malheureusement je ne pouvais pas m'absenter durant toute cette période. Sachez que j'aurais pu leur rembourser les 500 mille, mais son patron, le Mauritanien (Dey Ould Amar Tichit) m'a appeler pour me menacer. Et je déteste que l'on me menace. A la gendarmerie de la Foire, il a fait sa déclaration et j'ai aussi fait la mienne, samedi dernier. Je suis à l'écoute de la justice"




1.Posté par kheuss le 03/01/2013 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

iI faut rembourser Salam sinon tu risques d'avoir des démêlés avec Dame justice. Et puis évitez de signer des contrats à gauche et à droite alors que vous n'êtes surs de pouvoir les honorer ce n'est pas bien pour votre réputation.
wa salaam

2.Posté par pobar le 12/01/2013 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit kheuss. tant yi mome kasso dafa khéw dé

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site