leral.net | S'informer en temps réel

Samba Bathily Diallo honoré par ses pères mourides

La grande mosquée de Sérigne Touba de Ouakam est inaugurée dans la soirée d’hier par l’imam Ratib de la grande mosquée de Touba, Sérigne Falilou Mbacké sous la recommandation du Khalife général des Mourides, Sérigne Sidy Moctar. Les fervents mourides ont honoré le maire de Ouakam, Samba Bathily Diallo sur le Ndiguel du Khalife.


Rédigé par leral.net le Dimanche 6 Novembre 2016 à 19:44 | | 0 commentaire(s)|

Samba Bathily Diallo honoré par ses pères mourides
« Les mourides de Ouakam ont voulu m’honorer et j’avais refusé parce qu’étant un talibé de Sérigne Touba. Je n’avais pas à magnifié ce que j’ai fait pour Sérigne Touba, ce qu’il nous propose demain est plus important que ce que l’on fait aujourd’hui pour lui », a fait savoir le Maire de Ouakam, lors de la cérémonie du Sargal.

Tous les Ouakamois sont mobilisés pour célébrer cette journée avec leur leadeur M. Bathily Diallo, lui qui pense que tout ce qu’a fait, est l’œuvre d’un talibé et rien d’autre. « Je suis honoré par mes pères mourides et je suis content », dit-il.

« J’ai donné l’endroit où la mosquée a été construite et d’autres infrastructures y seront construites. Je m’en suis limité la sans vouloir que les gens en parlent. Mais sous le ‘’ndiguel’’ de Sérigne Sidy Moctar Mbacké qui a envoyé Sérigne Falilou Sohibou Mbacké pour présider la cérémonie », magnifie M. le Maire qui réjouit de l’action avant d’ajouter : « que je ne fais pas de distinction entre les différentes religions et confréries parce que c’est le socle de notre existence », soutient M. Diallo.

« L’imam Ratib a sensibilisé la masse mouride et les demande d’aller prier dans les mosquées. Si on est talibé de Serigne Touba, c’est de faire comme lui. La mosquée permet aux musulmans de se regrouper pour pouvoir partager de bonnes choses », estime Sérigne Falilou Sohibou Mbacké, lui qui a présidé la première prière dans la mosquée.

Thierno Malick Ndiaye







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image