leral.net | S'informer en temps réel

Samba Thioub de Rewmi face aux enquêteurs: ‘’Je n’ai reçu aucune compensation financière dans cette opération’’

S. Y. Thioub a été déféré au parquet, depuis hier, par les limiers de l’OCRTIS. L’administrateur du siège de Rewmi a été arrêté en possession de 21 kg de khat.


Rédigé par leral.net le Jeudi 18 Février 2016 à 22:04 | | 11 commentaire(s)|

Samba Thioub de Rewmi face aux enquêteurs: ‘’Je n’ai reçu aucune compensation financière dans cette opération’’
Dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, une convention est signée entre les services de la douane et ceux de la police nationale. Depuis plusieurs années, ce pacte ne cesse de donner des résultats probants. C’est dans ce cadre que l’administrateur du siège de Rewmi a été appréhendé, le lundi passé, en début de matinée. Il était en possession de 21 kg de khat. S.Y. Thioub a été arrêté, à la suite d’une dénonciation anonyme faisant état d’un intense trafic de drogue, à travers des colis postaux.

Dès qu’il a été mis au parfum, le bureau de la section opération de l’Office central pour la répression du trafic des stupéfiants (OCRTIS) s’est approché du bureau postal des Douanes de Dakar. Selon nos sources, c’est au moment où M. Thioub se présentait dans les locaux de la Douane pour récupérer la drogue qu’il a été pris. L’ouverture des colis a permis la découverte de 8 blocs de 2 kg et 2 blocs de 2,3 kg. Soit 21 kg de khat. Acheminé dans les locaux de l’OCRTIS, S.Y. Thioub a révélé que les colis proviennent d’Ethiopie. Ils devaient transiter par le Sénégal pour être réexpédiés vers les États-Unis.

‘’Je n’ai reçu aucune compensation financière dans cette opération’’

Face aux hommes du Commissaire Idrissé Cissé, S.Y. Thioub a dit qu’il en est à sa première opération. ‘’Ma mission consistait à récupérer les colis, à Dakar, pour les expédier vers l’Amérique, sans aucune compensation financière. Je précise que j’ignorais la nature du contenu. Celui qui me l’a envoyé m’avait dit qu’il s’agissait de nourriture éthiopienne’’, s’est-il dédouané. Il a ajouté ne pas connaître l’identité de l’expéditeur. Juste que c’est son grand frère germain, M. Thioub, qui les a mis en rapport.

Selon nos informations, des responsables de la formation politique dont M. Thioub est membre ont tenté de le tirer d’affaire, en vain. Leur camarade de parti, âgé de 36 ans, a été déféré au parquet pour les délits d’importation, de détention et de trafic international de khat.

Nos interlocuteurs ajoutent que les autorités américaines au Sénégal suivent cette affaire de près. La fameuse Drug Enforcement Administration (DEA), le service de police fédérale américaine chargé de la lutte contre le trafic des stupéfiants, a été informée.

Source: EnQuêteplus






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image