leral.net | S'informer en temps réel

Samuel Eto’o savoure son aventure à Anzhi et juge le PSG nouveau

Rédigé le Jeudi 11 Octobre 2012 à 10:25 | | 0 commentaire(s)

Au micro de BeIn Sport, Samuel Eto'o a expliqué son retour en sélection, son départ à l'Anzhi Makhachkala avant de donner son point de vue sur le PSG nouveau.



Samuel Eto’o savoure son aventure à Anzhi et juge le PSG nouveau
Pour décrocher son billet pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations en janvier 2013 face au Cap-Vert ce week-end, le Cameroun pourra s’appuyer sur l’expérience et l’état de forme étincelant de Samuel Eto’o (31 ans). Alors qu’il s’était mis en réserve de la nation, l’attaquant a décidé de faire son retour. Il a expliqué pourquoi à BeIn Sport. « Je reviens. On m’a demandé de revenir donc je reviens. Si Dieu veut, je serais là. C’est toujours un rêve de gosse de défendre les couleurs du Cameroun et de représenter 25 millions de personnes », a-t-il expliqué.

Serein, le Lion Indomptable l’est aussi et surtout grâce aux performances récentes de son club, l’Anzhi Makhachkala, leader de Premier Liga et de sa poule en Europa League. « J’ai pratiquement connu toutes les victoires. Aujourd’hui, mon histoire, c’est me dire : "J’ai fait partie de l’équipe qui a fait avancer ce club d’Anzhi". Ici, on m’écoute beaucoup. Mais je me sais aussi me mettre au service du groupe. Il nous fallait un coach de renommée pour de la stabilité et pour les noms que nous souhaitons attirer. Avec Hiddink, c’est fait. On a accueilli Lacina Traoré, la future star du football africain, ou Lassana Diarra », a-t-il expliqué avant de faire taire les mauvaises langues qui le critiquaient sur son choix de carrière, jugé purement économique au moment de sa signature (son salaire est de 20 M€/an).

« Je sais qu’Anzhi ne va pas s’arrêter là. Ces clubs, comme le PSG ou le Zenit, se préparent pour l’avenir », a-t-il affirmé. Un PSG qu’il a ensuite jaugé. « J’aime le PSG. Je suis supporter du PSG. Lorsque j’ai du temps libre et que je le peux, je vais voir le PSG au Parc des Princes. C’est une bonne équipe, avec de bons joueurs et Ibrahimovic qui peut faire la différence à tout moment. En France, c’est la meilleure équipe. Pour la Ligue des Champions, c’est encore une équipe parmi d’autres. Je l’ai dit à Leonardo, il faudra du temps. Mais bientôt, c’est une équipe sur laquelle il faudra compter », a-t-il conclu, misant plutôt sur le Real Madrid d’un José Mourinho, « qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas », ou sur le Barça d’un Lionel Messi, « un joueur différent, unique ». Du Samuel Eto’o dans le texte.

Eto'o : "Je suis payé à ma juste valeur" par evidenceprod





Hebergeur d'image