leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Sanction contre le juge Téliko:La société civile s'en prend à Sidiki Kaba

Après l'Union des magistrats du Sénégal qui a pris la défense de son membre, Souleymane Téliko, c'est au tour du Forum du justiciable et de l'Alliance Sauver le Sénégal de monter au créneau pour fustiger la procédure disciplinaire ouverte par le ministre de la Justice contre ledit magistrat.


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Avril 2017 à 11:23 | | 0 commentaire(s)|

Sanction contre le juge Téliko:La société civile s'en prend à Sidiki Kaba
Sanction contre le juge Téliko:La société civile s'en prend à Sidiki Kaba
Le magistrat Souleymane Téliko, qui a reçu les assurances du soutien de l'Ums, peut aussi compter sur le Forum du justiciable et "l'Alliance Sauver le Sénégal". Pour Babacar Ba, du Forum et ses amis, "l'ouverture d'une procédure disciplinaire par le ministre de la Justice contre le magistrat Souleymane Téliko pour avoir adressé à ses collègues une lettre privée dans laquelle il fustige la consultation à domicile, est le symbole d'une justice administrée par l'intimidation sous le silence assourdissant du président de la République".

A propos de cette affaire, le Forum du justiciable note pour s'en désoler "qu'aujourd'hui force est de constater que le recours systématique à la consultation à domicile pose un sérieux problème au sein du Conseil supérieur de la Magistrature". Pour le Fj, cette procédure de nomination de magistrat, parfois à des postes très importants de l'appareil judiciaire, n'est pas unanimement partagée.

Au mois de février déjà, le juge Ibrahima Hamidou Dème relevait dans sa lettre de démission, que cette procédure consistant en une saisine individuelle des membres du Conseil pour recueillir leur avis sur les propositions formulées, ne garantit ni la transparence, ni le respect du principe constitutionnel de l'inamovibilité du juge. Le Forum se demande pourquoi le ministre de la Justice "persiste à faire recours à cette procédure" dite consultation à domicile ?

"Est-ce une procédure qui aura une influence subjective sur les décisions à rendre par le juge ?" Babacar Ba et Cie estiment que "le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, chargé de préparer les propositions de nomination, répondra certainement à ces interrogations". Le même organisme de défense des droits de l'Homme fustige la convocation du magistrat Téliko devant la commission de discipline et exige l'annulation de sa convocation.

En invitant l'Exécutif à quitter le Conseil supérieur de la Magistrature, le Forum rappelle "qu'il n'y a pas de démocratie, de liberté ni d'équité si la justice n'est pas libre". A la suite du Forum du justiciable, l'Alliance Sauver le Sénégal qui prend la défense du magistrat en question, estime que la "justice a besoin de liberté et doit être libérée par le Président Sall".

Pour Babacar Mbaye Ngaraf qui appelle à une mobilisation mercredi pour la défense du magistrat Souleymane Téliko, "la justice étant le dernier rempart dans une démocratie, elle doit être indépendante pour jouer son rôle dans l'Etat". A en croire l'Ass, "pour qu'il n'y ait plus de lien entre l'Exécutif et le Judiciaire, le ministère de la Justice doit être supprimé".

La Tribune








Hebergeur d'image