leral.net | S'informer en temps réel

Sanglantes violences électorales à Guédiawaye : Aliou Sall condamne et promet de sévères sanctions contre les fauteurs de troubles

Après les violences sanglantes qui ont émaillé la réunion d’information sur les listes électorales de l’Alliance pour la République (APR), à Guédiawaye, samedi soir, le coordonnateur de ce parti dans ce département, Aliou Sall, très en colère, a déclaré que les fauteurs de trouble vont être sanctionnés même si cela coûtera au parti au pouvoir les élections locales.


Rédigé par leral.net le Dimanche 6 Avril 2014 à 11:47 | | 3 commentaire(s)|

Sanglantes violences électorales à Guédiawaye : Aliou Sall condamne et promet de sévères sanctions contre les fauteurs de troubles
"Cette affaire sera portée à la connaissance de la direction nationale du parti ; nous allons aussi nous approcher des autorités policières qui ont les capacités requises pour identifier les auteurs de ces troubles afin de pouvoir agir sur la sévérité et la justice. Nous condamnons fermement les gens qui seront clairement identifiés comme étant les auteurs de ces violences. Quelles que soit leurs motivations. Ils ne figureront pas sur nos listes même si c’est 95% qui pratiquaient ces violences-là, on allait les exclure et les mettre de côté, quitte à perdre les élections. Mais, il n’est pas question d’accepter des gens se comporter de la sorte sous prétexte qu’ils sont représentatifs », a dit Aliou Sall. A noter que la police a dû intervenir pour mettre fin au désordre qui régnait devant le siège de la permanence départementale de l’APR. des supposés nervis ont brandi des armes blanches. Des coups de poing sont échangés. Au bout, il y a eu des blessés dont le coordonnateur communal de l’APR à Sam notaire qui présidait aussi la réunion d’information. Touché à l’arcade sourcilière gauche, Mika Bâ qui était évacué d’urgence à l’hôpital, a décidé de porter plainte.
Ferloo






Hebergeur d'image