leral.net | S'informer en temps réel

Santé: La PREVU, une contribution de la société civile à la CMU

Le ministère de la Santé et de l'Action sociale a procédé, mardi à Dakar, au lancement officiel de la plateforme Prévoyance universelle (PREVU), qui devrait contribuer à l'atteinte des objectifs de la Couverture maladie universelle (CMU) par la gestion et le suivi des systèmes de micro-assurance (privée et mutualiste) du secteur informel.
Cette plateforme a été mise en place avec l'appui de Connexion Sans Frontière (CSF), un organisme spécialisé en technologies de l'information et de la communication.


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Décembre 2014 à 22:03 | | 0 commentaire(s)|

Santé: La PREVU, une contribution de la société civile à la CMU
"Le modèle PREVU s’inspire d’une approche endogène, bien connue des populations sénégalaises, à savoir la micro-contribution ou +Beuthieuk Fouk", a déclaré Ahmed Cissé, secrétaire exécutif de CSF, lors de la cérémonie officielle de lancement de cette plateforme.

"Compte tenu des faibles revenus de la population ciblée et du volet social, cette approche contribue à l'atteinte des objectifs de la CMU", a-t-il expliqué.

"Avec l'appui des partenaires financiers, une subvention de 50 à 80% est accordée à chaque assuré pour faciliter le paiement intégral de la prime initiale d'assurance maladie", a précisé Ahmed Cissé.

"Les assurés constitueront en 52 semaines, le montant de la prime de l’année suivante à travers différents canaux de paiement, y compris le SMS surtaxé et le prélèvement automatique sur le crédit téléphonique disponible", a-t-il expliqué.

Selon lui, "le développement d’autres mécanismes de financement innovant pour les groupes vulnérables dans le cadre des politiques de responsabilités sociales des entreprises (RSE) permettra d’étendre la zone d’intervention".

M. Cissé précise également que "la prise en charge est de 80% au niveau des centres de santé et pharmacies conventionnées par le Pool micro assurance santé (PMAS)". "A titre indicatif, sur une facture de 10.000 francs, le membre ne paie qu’un ticket modérateur de 2.000 francs", a-t-il dit.

Le directeur du PMAS, Abdoul Aziz Fall, a salué cette initiative du CSF "qui vient soulager de nombreuses familles sénégalaises".

"La solution de cotisation par paiement électronique, proposée par la PREVU, est un mécanisme conforme à la réglementation de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (CIMA)", a-t-il indiqué.

"En s’investissant dans ce projet, le PMAS est resté fidèle dans son objectif de participer à la CMU en vue d’atteindre les objectifs du millénaire pour le développement (OMD), et aussi, de contribuer à la lutte contre la pauvreté par l’appui de l’accès aux soins pour tous".

Le PMAS regroupe six compagnies d’assurances au Sénégal, qui représentent 40% du chiffre global du marché sénégalais de l’assurance maladie, soit exactement 23, 417 milliards de francs CFA.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image