Leral.net | S'informer en temps réel



Sarkozy: Des remaniements intempestifs donnent une image ridicule d’un pays

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 14 Juillet 2010 à 05:12 | Lu 925 fois

(Correspondant permanent à Paris) – Le Chef de l’Etat français s’est prononcé, hier, sur la télévision publique France 2 sur un éventuel remaniement de son gouvernement qu’appellent de leurs vœux ses partisans. Pour Nicolas Sarkozy, remanier tout le temps un gouvernement est ‘ridicule’. ‘Si je devais écouter tous les conseils qui me sont donnés, j’aurais fait un premier remaniement après les régionales et j’aurais fait un deuxième remaniement maintenant’, a-t-il fait savoir. Avant de poursuivre : ‘Et sans doute les mêmes auraient recommandé un troisième remaniement après la réforme des retraites.’ Et les conséquences qu’il tire de ces multiples remaniements sont sans équivoque.
‘Cela donne la valse des ministres et des ministères et une image ridicule de notre pays’, a-t-il fait valoir.


Sarkozy: Des remaniements intempestifs donnent une image ridicule d’un pays
C’est pourquoi le président français ne veut pas s’engager dans cette voie. Il avait annoncé qu’il remanierait son gouvernement en octobre et pas avant. Nicolas Sarkozy voudrait le faire coïncider avec l’adoption de la réforme des retraites déjà engagée. Il l’a réitéré hier soir devant David Pujadas, le présentateur-vedette de France 2 qui l’interviewait. ‘Il y aura donc une nouvelle étape de l’action politique que je conduirai après la réforme des retraites à la fin du mois d’octobre. Je l’ai toujours indiqué. Cette étape-là marquera le dernier tiers de mon quinquennat’, souligne-t-il, tout en précisant que ceux qui préconisaient une ‘équipe resserrée avaient raison’.
Cette sortie du président Sarkozy doit servir de leçon à ceux qui remanient à tout bout de champ leur gouvernement parfois sans raisons valables. Et le président Wade fait partie de ceux qui devraient s’inspirer de la boutade de Sarkozy.
Depuis l’éclatement de l’affaire Bettencourt, une pression énorme s’est abattue sur le président français à cause de l’implication supposée de l’ancien ministre du Budget et actuel ministre du travail, Eric Woerth, qui doit conduire la réforme des retraites. Cette affaire a pris une ampleur du fait que la femme d’Eric Woerth travaillait dans l’entreprise qui gère la fortune des Bettencourt. Suffisant pour que l’opposition française, certains observateurs de la scène politique française, y voient un conflit d’intérêts d’autant plus le ministre est également trésorier de l’Ump, le parti de Sarkozy. Par conséquent, ils réclament la démission du ministre. Ce qui conduirait à un remaniement. Sarkozy, non seulement soutient son ministre, mais refuse d’accéder à la demande de certains de ses conseillers qui voudraient qu’il en profite pour donner un souffle nouveau à son gouvernement. Mais, hier, le président français a dit niet et s’accroche à sa date du mois d’octobre.
Moustapha BARRY
walf.sn


1.Posté par lyoko le 14/07/2010 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette sortie du président Sarkozy doit servir de leçon à ceux qui remanient à tout bout de champ leur gouvernement parfois sans raisons valables. Et le président Wade fait partie de ceux qui devraient s’inspirer de la boutade de Sarkozy.!!!!!!!
Laye inspire toi!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site