leral.net | S'informer en temps réel

Sauver le père Wade - Par Ibrahima Khalil Wade

Tout ne se débat pas. Mais, à entendre Me Wade parler, il y a de quoi avoir peur. Certes, avec le leader du Pds, on aura tout vu et entendu, mais l'on était loin d'imaginer qu'il descendrait si bas de son piédestal. Me Abdoulaye Wade se croit toujours cet opposant des années 1980 déterminé à en découdre à tout prix avec le Président Abdou Diouf. Non maître !


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Novembre 2014 à 13:44 | | 8 commentaire(s)|

Sauver le père Wade - Par Ibrahima Khalil Wade
Nous ne sommes pas en 1988 ni en 1994, mais bien en 2014. Et, entre-temps, vous avez eu à diriger ce pays pendant 12 bonnes années. N'est-ce pas une bonne raison pour prendre de la hauteur ? On comprend le mal qui vous ronge suite à l'arrestation de votre fils Karim Meissa Wade dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis. Mais, est-ce une raison pour parler comme vous l'avez fait hier ? Qu'est-ce vous gagnerez à vouloir détruire la famille du Président Macky Sall ? Quel intérêt à le dire ? Quel aveu ?

L'escalade verbal est spectaculaire. Et maintenant ? Nous vient à l'esprit cette partie des Mémoires de Abdou Diouf où l'ancien Président socialiste écrit : "Abdoulaye Wade n'a jamais été arrêté pour des délits d'opinion mais plutôt pour des délits de droits de commun. Ainsi, j'ai des pincements à chaque fois qu'on veuille le présenter comme quelqu'un qui s'est toujours battu de manière démocratique pour la conquête du pouvoir".

A vrai dire, on attend d'un ancien chef d'Etat tout sauf le discours que Wade nous a servi hier. Et rien ne peut expliquer une telle attitude, fût-elle l'emprisonnement d'un fils qui, à un moment donné de l'histoire politique du pays, était considéré comme le plus intelligent des Sénégalais. A entendre la violence et le ton des propos d'hier, il ne fait l'ombre d'aucun doute qu'Abdoulaye Wade a perdu le sens des réalités. Et plutôt que de l'aider, certains de ses compagnons, qui s'accrochent encore à ses basques comme le ferait un enfant qui craint les effets d'un sevrage brusque, attisent le feu et conduisent le vieux tout droit vers le mur de la surenchère. Pape Samba Mboup, fidèle parmi les fidèles, n'avait pas tort de révéler, il y a de cela quelques jours, dans les colonnes du journal Le Quotidien, que certains proches de Wade travaillent à sa perte. Serigne Mbacké Ndiaye de faire le même constat avant-hier lors d'une conférence de presse en dénonçant les options putschistes des alliés de gauche. Il est dommage qu'aucun membre éminent du PDS n'ait levé le doigt pour dire : "Arrêtons ce cirque ! Sauvons le soldat Wade" qui a malgré tout marqué l'histoire politique de ce pays ! Il ne mérite pas le supplice auquel il se soumet...lui même...

Ibrahima Khalil Wade






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image