Leral.net | S'informer en temps réel



Savez-vous pourquoi les seins attirent irrésistiblement les hommes ? L'explication avancée par ces scientifiques est pour le moins surprenante !

le 3 Août 2015 à 09:16 | Lu 4062 fois

La science n’a jamais vraiment trouvé d’explication réellement satisfaisante sur l’un des plus gros mystères de la création : Pourquoi les hommes aiment-ils autant les seins ?
Mais à présent, le neuroscientifique Larry Young a trouvé une explication qui, selon lui, “explique vraiment bien des choses


Savez-vous pourquoi les seins attirent irrésistiblement les hommes ? L'explication avancée par ces scientifiques est pour le moins surprenante !

 

 Larry Young, professeur en psychiatrie à l’Université d’Emory, étudie la base neuronale des mécanismes et comportements sociaux complexes. Selon lui, l’évolution humaine a détourné de ses fonctions premières un ancien circuit neuronal : quelque chose qui, à l’origine, s’était développé afin de renforcer le lien mère-enfant durant l’allaitement, s’est également vu réemployé afin de renforcer les liens au sein (si j’ose dire !) des couples. Résultat : les hommes, comme les bébés, adorent les tétons, et tout ce qu’il y a autour.
 
Quand les mamelons d’une femme sont stimulés, un flux d’oxytocine — aussi connue comme étant l’ “hormone de l’amour” — est libéré dans le corps.
 

Mais comment ça marche, concrètement ? Quand les mamelons d’une femme sont stimulés lors de l’allaitement d’un enfant, un flux neurochimique d’oxytocine — aussi connue comme étant l’ “hormone de l’amour” — inonde son cerveau. Cette molécule la pousse à concentrer toute son attention et son affection sur le bébé. Mais il a été maintes fois démontré que la stimulation des tétons provoque également une excitation sexuelle, pour une vaste majorité de femmes. De plus, cela active également les mêmes zones du cerveau que la stimulation clitoridienne et vaginale…
 

Le docteur Young explique à partir de ce constat que, lorsqu’un partenaire sexuel touche, masse, lèche ou mordille les tétons d’une femme, cela enclenche un afflux d’oxytocine dans le cerveau de la femme, exactement de la même manière que si elle tenait un bébé dans ses bras. C’est comme si inconsciemment, l’homme cherchait à détourner la fonction première de cette réaction : la femme concentre toute son attention et son affection sur son partenaire sexuel, et cela augmente son désir de renforcer ses liens avec cette personne !
 

 
 

En clair, cela veut dire qu’un homme peut se rendre plus désirable aux yeux de sa partenaire, en stimulant sa poitrine pendant les préliminaires et l’acte sexuel. Dans un sens, c’est l’évolution qui a poussé les hommes à vouloir faire cela.
 

Mais attention Messieurs, avant de commencer à frotter les seins de votre douce et tendre comme si c’était la lampe magique de Aladdin, il y a autre chose d’important à prendre en compte : selon Fran Mascia-Lees, une anthropologue à l’Université de Rutgers, il est important de noter qu’il n’y a pas de raison universelle pour un comportement et une émotion donnés. La biologie n’explique pas tout ! Les différences culturelles sont également à prendre en compte. Ainsi, explique-t-elle, dans certaines cultures Africaines, les femmes ne couvrent pas leurs poitrines et les hommes ne trouvent pas cette partie du corps particulièrement attirante sexuellement.
 

Même si les poitrines ne sont pas couvertes dans d’autres cultures, cela ne veut pas dire que stimuler cette partie du corps ne fait pas partie de leurs préliminaires.
 

Pour Young cependant, cela n’invalide pas sa théorie. Le fait que les seins ne soient pas couverts dans ces cultures n’indique pas forcément que le fait de les masser, de les toucher et de les stimuler ne fait pas partie des préliminaires sexuels dans ces mêmes cultures.
 

Comme il n’y a pas beaucoup d’études anthropologiques qui ont été faites à ce jour sur l’importance de la poitrine dans les comportements sexuels de ces cultures, nous ne savons pas encore à quel point les différences culturelles pourraient venir nuancer le propos du docteur Larry Young. Mais il n’empêche que c’est une hypothèse plutôt intéressante !
 

En attendant, si les raisons exactes de ce phénomène sont encore sujettes à débat, une chose est sûre : les hommes adorent les seins, quelles que soient leurs formes, et ça, ce n’est pas près de changer !

demotivateur.fr