leral.net | S'informer en temps réel

Scandale: Un vendeur d'objets d'art sodomise un garçon de 14 ans dans le cimetière de Soumbédioune

Agé de 14 ans, A . Dia risque de garder à jamais les séquelles de la nuit d’enfer que lui a fait subir un vendeur d’objets d’art. Ce dernier a, en effet, entraîné le garçon dans le cimetière de Soumbédioune pour abuser de lui. Cet enfant dont les parents restent introuvables s’est retrouvé avec des blessures anales.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Décembre 2015 à 11:53 | | 4 commentaire(s)|

Scandale: Un vendeur d'objets d'art sodomise un garçon de 14 ans dans le cimetière de Soumbédioune
Où va réellement le Sénégal ? C’est la question que se posent maintenant beaucoup de gens. Après l’affaire du mariage avorté des homosexuels de Kaolack, qui ont été libérés hier faute de preuves par le procureur, voilà une nouvelle affaire d’acte contre nature qui risque de faire couler beaucoup d’encre. Un vendeur d’objet d’art a été mis aux arrêts pour avoir sodomisé un garçon de 14 ans dans le cimetière de Soumbédioune.

Les faits ont eu lieu le 11 décembre dernier. Cette nuit-là, les éléments du commissariat de la Médina, en patrouille, ont interpellé, vers les coups de 5 heures du matin, un jeune garçon errant aux environs de la plage de Soumbédioune. Interrogé par les limiers, A. Dia indique qu’un individu venait d’abuser de lui en l’entraînant dans le cimetière de Soumbédioune. A l’en croire son bourreau l’a traîné par force avant d'abuser de lui. Et une fois sa sale besogne accomplie, il lui a remis la somme de 500 FCfa. Après description détaillé de son présumé violeur, les limiers ont mis quelques minutes pour retrouver le mis en cause couché dans une cantine.

Interpellé, après avoir été formellement identifié par la victime, P. A. Guèye nie en bloc les accusations mais déclare avoir vu le jeune garçon, une seule fois, lorsqu’il est venu le supplier, un jour, pour passer la nuit dans sa cantine. Selon toujours le journal, après consultation à l’hôpital Abass Ndao, le certificat médical du garçon fait état d’une « fissure de la marge anale à 12 heures en position gémipectorale ». Des preuves accablantes qui enfoncent le principal suspect qui risque d’être poursuivi pour acte contre nature et pédophilie sur mineur.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image