leral.net | S'informer en temps réel

Scandale à la Crei: Le Procureur spécial fait tomber une "taupe" de Karim Wade


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Mars 2015 à 08:08 | | 25 commentaire(s)|

Scandale à la Crei: Le Procureur spécial fait tomber une "taupe" de Karim Wade
Même prisonnier, avec toutes les restrictions et contraintes de corps que ce statut désagréable lui impose, le fils d'Abdoulaye Wade garde une capacité de nuisance suffisamment intacte pour donner du fil à retordre à à l'appareil judiciaire qui est tout près de sceller son sort dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Seulement, l'ancien d'Etat qui, jusqu'ici, avait réussi à tisser et à entretenir un puissant réseau d'informateurs qui s'étend de ses quartiers de la prison de Rebeuss au tribunal de Dakar, tout en infiltrant les services de renseignements, vient de perdre un maillon clé de son dispositif. Selon EnQuête, un informaticien du tribunal a été arrêté, en début de semaine, et déféré ce mercredi à la suite de son identification formelle comme étant une taupe de Karim Wade. L'informaticien du tribunal qui porte les initiales A.S était de mèche avec des agents en poste à la prison de Rebeuss où Karim Wade est détenu depuis avril 2013. Avec les taupes de la prison et par des voies contournées ainsi que des messages codés, ils tenaient le fils d'Abdoulaye Wade et ses avocats au courant de toutes les péripéties de la procédure en cours contre sa personne dans la traque des biens mal acquis. Résultat : Karim réussissait presque toujours les bonnes contre-attaques tout au long du déroulement de son procès.

D'après le journal, leur démarche pernicieuse a été mise à nu par Cheikh Tidiane Mara, le Procureur spécial près la Cour de l'enrichissement illicite (CREI), d'où l'arrestation, il y a trois jours, de A.S qui pourrait être très bientôt rejoint par ses collaborateurs. Mais ce n'est pas tout, car au-delà des taupes de la prison et du tribunal, le dispositif très huilé de Wade fils comprend également des avocats et certaines têtes de l'appareil des renseignements de l'Etat. Si bien que du fond de sa cellule, Karim Wade avait réussi à installer une machine efficace de communication pour recevoir et émettre tout un tas d'informations utiles à sa défense et suffisamment puissant pour conquérir une partie de l’opinion publique à sa cause. L'on se rappelle que certaines de ses sorties ont souvent secoué l'Exécutif et le système judiciaire, obligés à plusieurs reprises de s'expliquer ou de justifier certaines de leurs actions, après les opérations de communication de Karim Wade. C'est pourquoi une chasse à la taupe a été engagée pour démasquer tous les visages cachés qui à un moment ou un autre ont fait de “l'espionnage” pour Karim Wade.






Hebergeur d'image