leral.net | S'informer en temps réel

Scandale du phosphatage : L'opposition parlementaire demande des comptes à Cheikh Amar


Rédigé par leral.net le Mercredi 7 Septembre 2016 à 09:40 | | 2 commentaire(s)|

L’opposition veut des comptes. Cheikh Amar serait trempé dans le « scandale » dit du phosphatage. Selon La Tribune, le patron de Tse est accusé d’avoir touché un chèque de 7 milliards de FCfa dans le cadre d’un marché du phosphatage du ministère de l’Equipement rural évalué à 10 millions de FCfa. M. Amar aurait bénéficié de ce marché sans appel d’offre.

A en croire le journal, le président de Tse aurait présenté une première fois ledit chèque qui a été refusé par la Bceao qui l’a accepté plus trad et autorisé son paiement par le Trèsor public. Compte tenu de tout cela, renseignent nos confrères, les membres de l’opposition parlementaire, qui se sont réunis, hier, vont saisir le gouvernement pour lui demander des explications. Ce, d'autant que ce marché gagné par Cheikh Amar serait, selon le journal, un « marché fictif ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image