leral.net | S'informer en temps réel

Scène de ménage à Diourbel: Diama Sylla fracasse le bras de son mari avec un pilon

L’affaire est dans toutes les discussions à Cade-Escale, dans le département de Diourbel. Et tout le monde se demande quelle mouche piqué Diama Sylla pour qu’elle en vienne à fracasser le bras de son époux, Mor Diop, d’un coup de pilon. Elle croupit présentement en prison pour coups et blessures volontaires.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Novembre 2016 à 12:10 | | 1 commentaire(s)|

C’est une véritable scène de ménage. Une crise de jalousie qui a eu des conséquences dramatiques. La scène a eu lieu à quelques jours du Grand Magal de Touba dans la Commune de Cade-Escale, à Diourbel. Pourtant, dans les ménages sénégalais, ce sont les femmes qui sont le plus souvent victimes de violences de la part des hommes. Mais dans cette affaire, c’est le contraire qui s’est produit. Cette fois, c’est l’époux qui a été violenté par son épouse. Diama Sylla a fracturé le bras de son mari, d’un coup de pilon. La mésentente entre Mor Diop et Diama Sylla ne date pas d’aujourd’hui. Une source proche de cette affaire indique qu’ils avaient même divorcé. Entre-temps, la dame s’était remariée avec un autre homme qui décéda, après quelques années de vie commune. A la fin de sa période de viduité, ses enfants ont mené des démarches pour la remarier avec leur père. Chose qu’elle a acceptée.
Tout se passait bien jusqu’au jour où Mor Diop est venu lui annoncer sa volonté de prendre une quatrième épouse. Là, Diama Sylla est devenue incontrôlable. Quelques jours après, Mor Diop se marie avec une richissime dame basée à Touba, en quatrièmes noces.
Du coup, chacune des femmes le recevait deux jours, à tour de rôle. Mais, depuis l’arrivée de la quatrième épouse, Diama Sylla a adopté un comportement qui n’a pas agréé son mari. Ainsi, lors de son tour, l’homme n’a pas voulu partager le même lit qu’elle et lui a demandé de sortir de la chambre. Prise de colère, Diama Sylla s’empare d’un pilon et se dirige vers la chambre conjugale. Elle trouve la porte déjà fermée à clé. Elle s’est mise alors à frapper dessus avec le pilon. Ne pouvant pas dormir dans ces conditions, le sieur Diop a décidé d’aller passer la nuit dans l’enclos, au milieu des vaches. En revenant à la maison, au petit matin, il croyait le problème dépassé. Que nenni, à son arrivée, il a trouvé une femme déterminée à en découdre avec lui. Toujours armée du pilon, Diama lui a sauté dessus, dès qu’il s’est introduit dans la maison. Résultat des courses : un bras fracturé par un coup de pilon.
Muni d’un certificat d’incapacité temporaire de travail (Itt) de plus 45 jours, Mor Diop a porté plainte contre son épouse. Arrêtée et gardée à vue, Diama Sylla a été déférée au Parquet et placée sous mandat de dépôt. Elle sera jugée pour coups et blessures volontaires prochainement.

L'Observateur






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image