leral.net | S'informer en temps réel

Scène insolite à la Grande mosquée de Pikine : Des récitals de Coran pour Macky, sous surveillance policière

On n’en voit jamais ou plutôt rarement dans le pays. Des éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi) réquisitionnés ou détachés dans un lieu de culte pendant des séances de récital du Saint Coran à l’honneur du Président Macky Sall. C’est l’image de ce dimanche, aux environs de 12h, à la grande mosquée du département de Pikine (banlieue dakaroise).


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Août 2016 à 00:06 | | 13 commentaire(s)|

Les flics étaient bien visibles et postés aux différentes portes du lieu de culte pendant que les Imams de mosquée des différentes communes (16 au total) du département de Pikine se trouvaient à l’intérieur en train de lire à haute et intelligible voix les versets des 114 sourates du Livre Saint. Les agents de police veillaient au grain et filtraient également les entrées.

Les guides religieux des mosquées des communes du département ont organisé les 79 séances de récital pour formuler des prières de réussite à l’endroit du Président Macky Sall et du peuple sénégalais contre d’éventuelles catastrophes naturelles et autres menaces terroristes. «Nous avons organisé cette journée de récital de Coran et de prière pour le chef de l’Etat qui a pris l’engagement de réfectionner, retaper à neuf ou plutôt reconstruire la grande mosquée du département de Pikine. Il nous a promis de dégager une enveloppe de plus de 700 millions de Cfa pour les travaux du lieu de culte. Les prières vont également à l’endroit de nos futurs pèlerins à la Mecque mais aussi pour une bonne pluviométrie sans dégâts», a laissé entendre le président de l’association des Imams du département de Pikine, Imam El Hadji Malick Niang.

Les guides religieux de la ville de Pikine ont listé quelques autres doléances relatives à la construction de cimetières adéquats mais aussi à l’assistance financière des Imams des différentes communes du département.

Le représentant du maire de ville, Mactar Diop, 3ème adjoint au maire, a magnifié le geste des chefs religieux et affirmé que le projet de reconstruction de la grande mosquée a toujours été un vœu cher au premier magistrat de la cité, Abdoulaye Timbo.

Vieux Père NDIAYE (Jotay.net)






Hebergeur d'image