Leral.net | S'informer en temps réel

Scènes de pillages à Lagos après le crash d'un avion

le 4 Juin 2012 à 11:38 | Lu 853 fois

Il n'y a aucun survivant parmi les 153 personnes à bord de l'appareil qui s'est écrasé dimanche dans la grande métropole économique du Nigeria.


Scènes de pillages à Lagos après le crash d'un avion
Le chaos régnait dimanche soir dans un quartier populaire de Lagos, la grande métropole économique du Nigeria, où un avion de ligne a heurté de plein fouet dimanche un immeuble de deux étages avant de s'embraser. Les 153 personnes (147 passagers et 6 membres d'équipage) à bord du Boeing MD83 de Dana Air, sont toutes présumées mortes. À ces victimes, il faut ajouter celles qui ont succombé à terre. Une dizaine de corps carbonisés ont été retirés des décombres et pourraient être ceux des occupants du bâtiment.

L'accident a aussi entraîné des pillages dans le quartier déshérité d'Iju, à proximité de l'aéroport international dans le nord de Lagos. Les vols ont débuté immédiatement après le crash, a témoigné un commerçant, qui a tout de suite fermé son bar quand il a eu connaissance du crash. Les militaires qui tentaient de contenir la foule ont reçu des pierres. Un hélicoptère s'efforçant d'atterrir a ajouté au chaos. Des milliers de curieux ont convergé vers le site du crash, entravant le travail des équipes de secours et contraignant les militaires à employer la manière forte, avec des gourdins en caoutchouc et des jets de planches sur la foule. Seuls quelques véhicules de secours ont réussi à atteindre les lieux de la catastrophe après avoir réussi à se frayer un passage.

Trois jours de deuil national
Les causes de la catastrophe ne sont pas encore connues mais la boîte noire est en cours d'examen.L'appareil à destination d'Abuja venait de quitter l'aéroport lorsqu'il s'est écrasé sur l'immeuble et a balayé un terrain sur lequel étaient bâtis une église et une petite imprimerie. D'après The Aviation Herald, l'équipage aurait décidé de faire demi-tour peu après le décollage après la découverte d'un problème technique sur l'appareil. Le Boeing aurait alors accroché une ligne à haute tension avant de percuter l'immeuble. Selon le site Airfleets, l'avion détruit a été acheté en 2009 par Dana Air à la compagnie américaine Alaska Airlines. Dana Air possède quatre autres Boeing de même modèles, fabriqués de 1990 à 1992.

La compagnie domestique jouit d'une réputation de sérieux sur le marché local. Elle a débuté ses activités en novembre 2008 et est aujourd'hui l'une des principales compagnies nigérianes. Le président nigérian Goodluck Jonathan a décrété trois jours de deuil national.

Afficher Crash d'avion au Nigeria sur une carte plus grande