leral.net | S'informer en temps réel

Scrabble: Les ligues boycottent le championnat national classique

(24h Chrono) Alerte, la famille du scrabble se disloque. En effet, le malaise au sein de cette structure s'accentue davantage avec le boycott programmé des ligues actives. Cela fait suite au refus de la fédération de renouveler ses instances. Les ligues interpellent le ministre sur la question.


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Janvier 2009 à 13:36 | | 0 commentaire(s)|

Scrabble: Les ligues boycottent le championnat national classique
«Au sortir des derniers championnats du monde organisés à Dakar du 18 au 25 juillet 2008, mandat a été donné au comité d'organisation de déposer le bilan, et aux ligues de renouveler leurs instances en vue de l'AG de la fédération, ce qui fut fait », indique un communiqué des ligues actives du scrabble. Selon elles, au lieu de s'atteler au renouvellement de ses instances dirigeantes, le président et son entourage restreint balancent un programme de competitions 2008-2009 sans prendre l'attache du Comité Directeur et des ligues. Compte tenu de ces griefs,les ligues régionales de Dakar,Saint-Louis ,Kaolack,Tambacounda,Thiés,Fatick qui n'ont pas été associées ni de prés, ni de loin à l'élaboration de ce calendrier "national", ont décidé de ne pas participer au championnat classique prévu ce week-end.Pire, ajoute le communiqué « nous n’avons reçu l'information qu'à partir d'un site de scrabble». Par ce fait, les ligues régionales estiment qu'à ce jour, le seul acte pouvant être posé est la convocation immédiate de l'AG et non une quelconque organisation d'un tournoi où les préalables ne sont pas remplis. Et ces critères sont la vente des licences, les affiliations et réaffiliations non entamées, l’élaboration d'un calendrier national discuté et approuvé par un CD légalement installé et tenant en compte les programmes des ligues nationales associées justement à sa conception ». Sur ces entrefaits qui sont, selon elles « en contradiction avec les dispositions statutaires et réglementaires en vigueur, les entités régionales citées demandent plus de considérations à la place d'un mépris et interpellent les autorités notamment le Ministère des Sports et des Loisirs à prendre leurs responsabilités face à cette forfaiture illustrant le malaise du scrabble national qui au sortir des championnats du monde derniers, devait rebondir et être l'affaire de tous ».

Sambou BIAGUI






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image